Héma-Québec confirme l'implantation d'un Salon des donneurs de plasma

Héma-Québec a décidé d'implanter dans trois autres villes du Québec des centres... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Montréal

Héma-Québec a décidé d'implanter dans trois autres villes du Québec des centres similaires à celui lancé il y a un an Trois-Rivières: un Salon des donneurs de plasma.

L'initiative PLASMAVIE a permis en 12 mois plus de 6700 prélèvements. Selon Héma-Québec, 30 pour cent des donneurs du PLASMAVIE comptent à leur actif plus de 8 dons.

Héma-Québec doit toutefois recruter 700 nouveaux donneurs pour atteindre son objectif annuel de 13 500 prélèvements.

Les nouveaux centres seront donc implantés à Saguenay, Gatineau et Sherbrooke. On y prélèvera exclusivement du plasma grâce à la technique par aphérèse qui consiste à prélever uniquement les composants sanguins désirés.

PLASMAVIE vise à permettre à Héma-Québec d'augmenter son taux de suffisance en plasma et de diminuer son approvisionnement à l'étranger.

Au début du projet, 87 pour cent du plasma de fractionnement nécessaire à la fabrication de médicaments destinés aux patients du Québec provenait des États-Unis, en raison du coût moins élevé. Le projet d'Héma-Québec vise à augmenter le taux d'autosuffisance à 30 pour cent et à diminuer de 53 pour cent le coût de production d'un litre de plasma.

Le plasma est la partie liquide du sang dans laquelle baignent les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. En fractionnant le plasma, il devient possible d'isoler et de purifier certaines protéines qui serviront ensuite de médicaments pour les personnes ayant un système immunitaire déficient ou à traiter une dizaine d'autres maladies.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer