Nikitotek: Animation centre-ville souhaite aussi un toit

En marge du bilan de la production Cow-boys, de Willie à Dolly, Animation... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) En marge du bilan de la production Cow-boys, de Willie à Dolly, Animation centre-ville a présenté son propre bilan de la place Nikitotek, lundi, en plaidant pour une récurrence de la programmation. L'ajout d'un toit, même s'il n'est pas nécessaire, serait apprécié de l'organisme.

Alain de Lafontaine... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Alain de Lafontaine

Archives La Tribune

Animation centre-ville était responsable de la programmation de la scène extérieure du centre-ville pour la première semaine de juillet et la dernière semaine d'août. La troupe de cirque Flip Fabrique, l'Orchestre symphonique de Sherbrooke (OSS) et l'Orchestre du 7e art avaient offert des prestations cet été.

Le directeur général et artistique d'Animation centre-ville, Alain de Lafontaine, a notamment affirmé qu'il serait plus facile de faire la promotion des spectacles si une décision était prise plus tôt dans l'année. « Ce qui est important qu'il y ait une récurrence et que ça arrête d'être un souci de savoir chaque année si on le fait ou on le fait pas. Étant donné qu'on ne sait jamais si ce sera reconduit ou non, c'est plus difficile à gérer. Quand tu te lances dans quelque chose, il faut plonger. Il y a un risque à prendre. Je pense que ce serait bon que ce soit réglé cette année », a-t-il dit à propos de l'avenir de la place Nikitotek.

«Si nous poursuivons à l'avenir dans la case horaire appropriée et qu'il nous est possible d'annoncer le spectacle plus tôt dans l'année, nous sommes convaincus que les résultats continueront de s'améliorer.»


Le spectacle le plus populaire aura été celui de l'Orchestre du 7e art, qui a attiré 1606 personnes. « Nous avons a eu plus de monde que nous pensions. Ç'a aidé à compenser le déficit de l'Orchestre symphonique. J'ai eu de très bons commentaires. »

Les deux autres spectacles ont effectivement été vus par un moins grand nombre d'amateurs, soit 593 personnes pour Flip Fabrique et 421 personnes pour l'OSS. « La première semaine de juillet suit la fin de l'année scolaire. La clientèle familiale visée n'est pas encore à la recherche d'activités. Il serait à notre avis plus stratégique de regrouper notre temps d'occupation de la place Nikitotek les deux ou trois dernières semaines d'août », fait valoir M. de Lafontaine.

« Si nous poursuivons à l'avenir dans la case horaire appropriée et qu'il nous est possible d'annoncer le spectacle plus tôt dans l'année, nous sommes convaincus que les résultats continueront de s'améliorer », ajoute-t-il.

Le conseiller municipal Vincent Boutin a souligné qu'il était intéressant de noter que 90 % des revenus d'Animation centre-ville sont autonomes. « Si on ouvrait la place Nikitotek plus longtemps, je verrais très bien Animation centre-ville réaliser le mandat de l'occuper. »

Alain de Lafontaine confirme que la présence d'un toit peut faire une différence. « Le facteur de la température est réel. Effectivement les gens décident souvent le jour même en fonction de la température. Les spectacles dehors, ce n'est pas sans fin. Quand approche septembre, j'aurais une résistance. Après le toit il faudrait mettre des chaufferettes. Autant je suis pour ça, il ne faut pas aller trop loin. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer