Développements en bordure de la rivière Magog: des citoyens sont inquiets

La président de l'Association des riverains et usagers... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

La président de l'Association des riverains et usagers de la rivière Magog, Patrick Daloze, était entouré de quelques-uns de ses pairs lundi au conseil municipal pour exprimer ses craintes quant à la qualité de l'eau de la rivière Magog.

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Un regroupement de citoyens s'inquiète des multiples développements en bordure de la rivière Magog et de leur impact sur le cours d'eau. L'Association des riverains et usagers de la rivière Magog s'est présentée au conseil municipal lundi pour demander un plan d'aménagement d'ensemble qui assurerait la préservation des rivières Magog et Saint-François.

Le président Patrick Daloze a entre autres ciblé la construction du nouveau complexe Le Baron. « Nous sommes scandalisés de l'effet dévastateur de certains nouveaux développements et en particulier du nouveau complexe Le Baron. Ce bâtiment a été construit aux limites du chemin de fer et de la rivière. Vue de la rivière, la perspective visuelle change radicalement au détriment de la perception naturelle et humaine. De plus, à cause de cette localisation, en bordure de la rivière, il n'est pas possible d'y aménager un bassin de rétention pour les eaux de surface », explique-t-il.

M. Daloze s'inquiète aussi du projet embryonnaire de construction d'un spa nordique à l'intersection des rues Roy et Sainte-Thérèse. « Voilà un genre de projet venu de nulle part, qui convoite un secteur recherché, et qui entache la vision de l'ensemble. Ce projet tel que présenté vient morceler l'utilisation et la continuité du parc linéaire le long de la rivière. »

L'Association a par ailleurs soulevé plusieurs problèmes d'érosion, de sédimentation, d'envasement et de prolifération des plantes aquatiques. Elle déplore la formation de deltas aux embouchures des ruisseaux et l'augmentation des surfaces dures ou asphaltées sans l'intégration de bassins de rétention ou de décantation, ce qui, selon elle, provoque l'afflux de sédiments lors de pluies abondantes.

Patrick Daloze s'est dit préoccupé par les effets de plusieurs développements sur la rivière, comme le développement de la rue Galt Ouest, où il prétend que des sols laissés à nu à l'approche de l'hiver seront l'objet d'érosion lors de la fonte des neiges au printemps. Il cite aussi le développement de tours à condos le long de la rue Pacifique, ceux de la rue Wyatt et la spéculation sur les terrains municipaux de la rue Sainte-Thérèse.

« Nous osons espérer que ces développements seront mieux intégrés à leurs environnements respectifs. Nous osons espérer que les espaces verts le long du corridor bleu seront protégés. Nous osons espérer que nous saurons préserver notre patrimoine : la rivière Magog dans son cadre naturel et humain. »

Danielle Gilbert, directrice du Service de la planification et du développement urbain à la Ville de Sherbrooke, a avoué entendre ces préoccupations pour la première fois. « Normalement nous avons un cadre de planification. Nous avons une volonté de densifier les espaces, mais nous avons en contrepartie une politique pour augmenter les espaces verts protégés. C'est ce que nous avons tenté d'appliquer sur des propriétés à proximité du pont Jacques-Cartier où on a préféré la hauteur pour préserver la végétation. »

Marc Denault a précisé que l'arrondissement de Jacques-Cartier s'est déjà assuré que les zones riveraines soient l'objet d'un plan d'implantation et d'intégration architecturale.

Sa collègue Christine Ouellet a renchéri. « Je tiens à vous rassurer. Le plan directeur de l'eau du bassin versant de la rivière Magog est là pour encadrer la préservation de l'eau et pour que tout projet de construction ne soit pas fait de façon aléatoire. »

Une rencontre est déjà prévue entre les membres de l'Association des riverains et la division de l'environnement de la Ville vendredi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer