Le MSD demande encore la diffusion des séances du conseil

Évelyne Beaudin... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Évelyne Beaudin

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Tribune

(Sherbrooke) Le Mouvement Sherbrooke démocratie (MSD) demande une fois de plus que l'entièreté des enregistrements des séances du conseil municipal soit diffusée sur internet.

D'après une analyse réalisée par le groupe citoyen, depuis l'entrée en fonction du nouveau conseil municipal, il y a près d'un an, seulement le quart (26 %) des interventions des citoyens au conseil ont été diffusées sur MAtv. La durée moyenne de la période de questions diffusée à la télévision serait de 11 minutes, comparativement à 13 minutes pour la durée moyenne de la période de message des élus.

«Nous sommes d'avis que ces chiffres sont inquiétants, soutient dans un communiqué Claude Dostie Jr, coporte-parole du MSD. Ils signifient que les citoyens de Sherbrooke qui ne peuvent assister aux séances du conseil ont une vision tronquée de ce qui s'y déroule. Le refus répété et injustifié du conseil municipal de rendre disponible l'intégrale des séances sur son site web constitue un manque de transparence qui devrait gêner tous les conseillers municipaux.»

M. Dostie Jr ajoute qu'il n'existe pas non plus de verbatim des séances.

La coporte-parole du MSD, Évelyne Beaudin, en rajoute en affirmant que «la situation sherbrookoise est d'autant plus absurde que les coûts liés à cette diffusion sont minimes. On ne parle que de 3000 à 3500 $ annuellement. Quand on compare ce montant aux dépenses en communications de la Ville de Sherbrooke et de ses organismes paramunicipaux, on s'aperçoit rapidement qu'il s'agit d'une goutte d'eau dans le budget municipal. Est-ce que la rédaction d'un communiqué de presse à quelque 4800 $ est plus importante que l'accès à une information complète sur ce qui se passe au conseil municipal? La Ville a investi 35 000 $ dans un projet-pilote de fontaines d'eau animées cet été, je ne vois pas comment elle pourrait refuser d'assumer un coût 10 fois moins important pour une question de démocratie fondamentale.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer