CSRS: Normand est réélu avec un taux de participation à 7 %

Gilles Normand... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Gilles Normand

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Après la tenue de premières élections scolaires en sept ans, le conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) change considérablement de visage : plusieurs nouveaux élus font leur arrivée au sein de l'organisation. Le président sortant, Gilles Normand, a été élu, avec une avance d'environ 300 voix sur Nathalie Goguen.

Le taux de participation à la CSRS est d'environ 7 %.

À quel genre de mandat s'attend-il maintenant? «Difficile à dire! Il y a tellement de choses qui se sont dites. Quel modèle va-t-on nous imposer? Je sais une chose : je vais m'asseoir et réfléchir à comment on peut faire réussir les élèves», dit-il en rappelant tout le chemin parcouru en termes de lutte au décrochage scolaire ces dernières années.

«Je sais une chose : je vais m'asseoir et réfléchir à comment on peut faire réussir les élèves.»

M. Normand a été nommé président en 2010. Rappelons que c'est la première fois que les présidents des commissions scolaires étaient élus au suffrage universel.

«On se présente pour gagner, mais la fonction reste entre bonnes mains», a commenté Nathalie Goguen, ex-conseillère municipale. «Je suis satisfaite de la campagne. Je souhaite remercier tous les gens qui sont venus voter», a-t-elle ajouté en soulignant l'importance de l'éducation. Hubert Richard, ex-candidat à la mairie de Sherbrooke, et Noël Richard, ancien président de la CSRS, convoitaient également la présidence.

«Une offre de services»

Plusieurs candidats ont délogé des commissaires sortants, certains cumulant plusieurs années d'expérience.

Marcel Pinard, élu en 2007, a été défait par Lyne Moreau. «Ce n'est pas ma première élection, a lancé l'ancien enseignant. Je considère que je fais une offre de service : les gens sont libres d'accepter ou non», a commenté M. Pinard, un ancien délégué du Syndicat de l'enseignement de l'Estrie (SEE).

Christelle Lefèvre, qui s'est retrouvée à plusieurs reprises sous les projecteurs dans le cadre de l'imposition de nouveaux frais de transport scolaire à la CSRS, a été élue dans la circonscription trois, devant Nathalie Ramonda. Mme Lefèvre a représenté au cours des derniers mois un groupe de parents s'étant opposé aux frais de transports chargés pour une deuxième adresse.

Maxim Beauregard-Dionne, dans la circonscription 9, a défait le commissaire sortant Jean-Guy Émond, commissaire depuis 27 années.

À la Commission scolaire des Hauts-Cantons (CSHC), Yves Gilbert a été élu président, devant le président sortant Gaétan Perron et Richard Blais. Les fonctions à la présidence de la Commission scolaire des Sommets (CSS) faisaient l'objet d'une lutte à deuxentre Michel Breton et Jean-Philippe Bachand : c'est ce dernier qui a été élu. Rappelons qu'à la Commission scolaire Eastern Townships (CSET), le président Michael Murray a été élu par acclamation. Le taux de participation s'élève à 15 % dans cette commission scolaire anglophone; il est d'environ 7 % à la CSS et 9 % à la CSHC.

La commissaire Chantal L'Espérance, également conseillère municipale à Sherbrooke, a été réélue.

Élection à la Commission scolaire de la région - de-Sherbrooke

PRÉSIDENT

Gilles Normand

Commissaires

Maryse Gaudreau (1)

Pierre-Olivier Dugas (2)

Christelle Lefèvre (3)

Lyne Moreau (4)

Chantal L'Espérance (5)

Sylvie Boucher (6)

Hélène Lauzier (7)

Le commissaire sortant

Simon Filteau a été élu par acclamation (8)

Maxim Beauregard- Dionne (9)

Pierre Blais (10)

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer