Exclusif

Strom spa nordique reluque l'ancien terrain de CHARMES

Les propriétaires de Strom spa nordique reluquent des... (Archives La Tribune)

Agrandir

Les propriétaires de Strom spa nordique reluquent des terrains de la rue Roy, le long de la rivière Magog, près du pont Jacques-Cartier.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Sherbrooke pourrait compter sur un nouveau joueur dans le monde des spas nordiques. Selon ce que La Tribune a appris, les propriétaires de Strom spa nordique reluquent des terrains de la rue Roy, le long de la rivière Magog.

Sherbrooke pourrait compter sur un nouveau joueur dans... (Capture d'écran Google Maps) - image 1.0

Agrandir

Capture d'écran Google Maps

Une demande de changement de zonage a été déposée à la Ville de Sherbrooke pour des terrains qui appartiennent à la municipalité, entre le pont Jacques-Cartier et la rue Claire-Jolicoeur, à la hauteur de la rue Sainte-Thérèse. La demande vise une zone publique utilitaire où il est proposé de permettre un usage commercial, plus spécifiquement un spa nordique.

Selon les plans déposés, l'aménagement du site nécessiterait la démolition de deux bâtiments adjacents à la caserne de pompiers Charles-Audet. La descente à bateaux devrait être déplacée, de même que la piste cyclable, qui longe présentement la rivière. Dans la proposition de Strom spa nordique, la piste contournerait la propriété, en bordure de la rue Roy avant de rejoindre la portion existante près du Champ des buttes.

Les propriétés visées, qui n'ont pas été mises en vente par la Ville de Sherbrooke, totalisent 10 785 m2. Les bâtiments projetés auraient quant à eux une superficie de 570 m2. Une bande riveraine de dix mètres serait conservée sur l'ensemble des propriétés et un stationnement de 100 cases serait aménagé.

Premiers balbutiements

Le dossier, qui n'a pas été étudié au comité consultatif d'urbanisme, demeure au stade de l'analyse à la Ville. La conseillère du district de la Croix-Lumieuse, Nicole A. Gagnon, précise que le projet n'en est qu'à ses premiers balbutiements et qu'une panoplie d'étapes doivent être franchies avant d'arriver à une potentielle réalisation. Elle affirme n'avoir eu aucune communication avec les promoteurs, mais elle voit le projet d'un bon oeil.

Strom spa nordique est une entreprise établie à L'Île-des-Soeurs depuis 2009 et qui possède aussi un établissement à Mont-Saint-Hilaire. Elle vise à allier spa nordique et urbanité en offrant des installations en pleine nature à quelques minutes des centres urbains, selon son site internet. L'une de ses valeurs principales serait le respect de l'environnement.

Selon les informations disponibles sur le site internet de la Ville de Sherbrooke, les terrains visés devraient être lotis différemment puisque certains d'entre eux sont plus petits que le lot dont ils font partie. En additionnant les deux terrains en bordure de la rivière Magog, en incluant la valeur des bâtiments, la valeur des propriétés en question avoisine les 300 000 $. Cette évaluation exclut les terrains sur lesquels était située l'ancienne voie ferrée, en bordure de la rue Roy, et ne tient pas compte du redécoupage qui serait nécessaire.

Il n'a pas été possible, mardi, de parler aux propriétaires de Strom spa nordique.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer