Branle-bas de combat au centre-ville pour un homme armé

Branle-bas de combat mercredi en fin d'après-midi à la Place de la Cité au... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Branle-bas de combat mercredi en fin d'après-midi à la Place de la Cité au centre-ville alors qu'un appel pour un homme armé a été acheminé au Service de police de Sherbrooke.

Dans le contexte des attentats d'Ottawa et que l'appel concernait l'édifice qui abrite l'Agence des services frontaliers du Canada, l'Agence du revenu du Canada, les Forces canadiennes et Postes Canada, le SPS a agi promptement

Tous les véhicules disponibles, dont les policiers membres du Groupe d'intervention du SPS qui se trouvent sur la patrouille régulière, se sont précipités à l'édifice fédéral du 50 de la rue King Ouest vers 16 h.

«Nous avons établi un vaste périmètre de sécurité. L'enquête a cependant permis de mettre fin rapidement à cette alerte. Il s'agissait d'une personne qui était légitimée de porter une arme à la ceinture », explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Même si le SPS ne confirme pas cette information, il s'agirait d'un employé de l'Agence des services frontaliers du Canada qui retournait vers ses bureaux qui a été pris pour une menace par un passant.

« Dans le contexte des événements qui se sont déroulés à Ottawa, il n'y avait aucune chance à prendre. L'opération a pris fin vers 17 h 15, le temps de confirmer que la situation était sous contrôle », indique le porte-parole du SPS.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer