Brompton veut plus de pression sur le ministre Pierre Moreau

Pierre Meese... (Imacom, Julien Chamberland)

Agrandir

Pierre Meese

Imacom, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les citoyens de Brompton veulent savoir où en est le dossier de la réforme des arrondissements. Toujours sans nouvelles du bureau du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Pierre Moreau, ils espèrent le verdict quant à l'avenir de leur arrondissement avant la fin de l'année. La conseillère Nicole Bergeron a d'ailleurs incité le maire à intervenir.

Rappelons que le maire Bernard Sévigny avait mentionné espérer que le projet soit adopté dans le cadre du dépôt d'un projet de loi omnibus en décembre.

« On obtient parfois des informations contradictoires de la part du bureau du ministre. Moi j'ai demandé au conseil municipal si c'était possible, soit par l'entremise du maire ou du conseil municipal d'adresser une demande formelle par écrit pour voir quelle réponse nous pourrions obtenir en tout respect pour la communauté de Brompton. Dix mois pour répondre, c'est suffisant et ça nous permettrait d'aller de l'avant. On aimerait que le conseil mette un peu de pression sur le cabinet du ministre pour avoir un échéancier en termes de réponse par rapport à un projet qui est somme toute un des plus importants de ce mandat-ci », a indiqué Mme Bergeron à la séance du conseil municipal de lundi.

Plus tôt en soirée, le citoyen Pierre Meese, également porte-parole du Groupe contre la disparition de Brompton, a exposé le résultat de ses recherches quant à deux municipalités où un projet de réduction du nombre d'élus a été approuvé. « Les deux sont effectivement passés dans une loi omnibus, mais leur situation était très différente », a-t-il lancé.

Dans les deux cas, dit M. Meese, l'opposition était beaucoup moins importante qu'à Sherbrooke, tant de la part du conseil municipal que de la population en général. « Le cabinet du ministre est au courant de l'ampleur de l'opposition. Nous gardons régulièrement le contact. Nous n'avons pas encore abandonné et nous ne le ferons jamais tant qu'il y aura une lueur d'espoir de garder notre arrondissement. »

Pierre Meese, qui espérait à l'origine une rencontre de son groupe avec le ministre des Affaires municipales, ne sait pas si Pierre Moreau le recevra à son bureau. « On veut savoir où en est le dossier, mais on ne sait pas si la décision se prendra sur la base des documents que nous avons envoyés ou si nous pourrons obtenir une rencontre. Le ministre Réjean Hébert nous avait obtenu un rendez-vous avec le ministre Sylvain Gaudreault, mais il y a eu des élections... » La rencontre n'a jamais eu lieu.

M. Meese affirme par ailleurs être en contact avec le député Guy Hardy et que la collaboration est bonne.

« Je n'ai pas l'impression que le projet sera accepté comme tel. Si la décision traîne encore longtemps, nous prévoyons des moyens de pression. On tient encore notre bout et nous le ferons valoir au ministre. » Entre-temps, M. Meese continue d'encourager ses concitoyens à se présenter aux séances du conseil d'arrondissement.

Centre communautaire

Un autre citoyen de Brompton, Raymond Gaudrault, a voulu savoir si l'aménagement du centre communautaire de Brompton dépendait de la décision du ministre Moreau sur la réforme des arrondissements. C'est que le bureau de l'arrondissement de Brompton, si la réforme Sévigny était rejetée, devrait être aménagé dans les mêmes locaux que le centre communautaire.

« Nous espérons que le projet de réforme fera partie de la loi omnibus de décembre, mais à défaut d'une loi omnibus, il y a des représentations qui sont faites pour obtenir une réponse le plus rapidement possible. Le centre communautaire fait partie des orientations que le conseil a prises. À partir du moment où c'est inscrit dans le budget, c'est clair que ça se réalisera », a répondu Bernard Sévigny. L'adoption du budget est prévue en décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer