D'autres paramunicipaux au couperet? Oui et non.

Bernard Sévigny... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Bernard Sévigny

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Après la réorganisation à Destination Sherbrooke, les autres organismes paramunicipaux passeront-ils au couperet? Oui, selon le maire Bernard Sévigny. Non, selon les élus siégeant aux différents conseils d'administration.

Vous attendez-vous à ce que les autres organismes paramunicipaux agissent de la sorte, a été interrogé Bernard Sévigny après la séance du conseil municipal de lundi en référence aux coupures à Destination Sherbrooke. «Oui, mais de différentes façons. Le signal que nous avons envoyé à l'ensemble des paramunicipales, c'est de faire des efforts en vue de l'exercice budgétaire qui s'en vient. Est-ce que ça se traduira par des mises à pied ailleurs? On le verra. Nous avons demandé des efforts et les organismes présenteront leur plan de match au comité exécutif.»

Pourtant, le président de Commerce Sherbrooke Louisda Brochu voyait mal comment le budget de son organisation pouvait être réduit davantage, lui qui passera de 716 150 $ à 726 266 $ en 2015. «Nous allons en budget constant. L'effort que nous faisons c'est d'être en budget constant. Nous n'avons pas de demande de réduction de budget.»

Le directeur général Gilles Marcoux abonde dans le même sens. «Nous avons fait un effort l'an passé. Nous ne pouvons plus couper où il n'y a plus à couper. Nous n'avons plus de marge de manoeuvre. Nous allons d'ailleurs chercher des sommes importantes dans le privé.»

À Sherbrooke Innopole, Annie Godbout siège au C.A. «Sherbrooke Innopole a vu sa subvention du ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Exportation être coupée de 10 % et nous n'avons pas de garanties sur ce qui sera versé en 2015. Les coupures à Destination Sherbrooke sont liées à un transfert de compétences à la Ville. Cet effort n'a pas été demandé à ma connaissance à Sherbrooke Innopole. Nous avons adopté des budgets qui seront déposés sous peu et il n'y a pas eu de coupures substantielles demandées.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer