Un quartier friand de lecture

L'école Desjardins a inauguré mardi matin sa «bibliothèque... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

L'école Desjardins a inauguré mardi matin sa «bibliothèque libre-service». Parmi les artisans de ce projet, on retrouve deux élèves de deuxième année, soit Nathan Simoneau-Roy et Océane Larocque, qui posent en compagnie de Normand Lavoie et d'Isabelle Côté, agente de mobilisation des communautés.

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Toutes les études le démontrent : l'éveil à la lecture est l'une des clés du développement humain. C'est à partir de cette prémisse et du besoin de lecture exprimé par les citoyens du quartier qu'a été inaugurée mardi matin la « bibliothèque libre-service » de l'école Desjardins, dans le quartier Est de Sherbrooke.

Inspirée du modèle mis en place à Saint-Venant-de-Paquette, la bibliothèque libre-service de l'école Desjardins est calquée sur le principe « Donnez au suivant ». Ainsi, tous les citoyens du quartier, y compris les élèves, ont accès à une maisonnette contenant des livres fournis par des organismes du quartier ou des citoyens désireux de partager le plaisir de lire.

La maisonnette inaugurée mardi matin sur les terrains de l'école Desjardins est en fait le troisième dépôt de livres que l'on retrouve dans le quartier. Les deux autres sont aussi situés en bordure de la rue des Jardins-Fleuris, un devant les bureaux du RAME (Réseau d'appui aux familles monoparentales et recomposées de l'Estrie) ainsi que près du local des jeunes Jardins-Fleuris.

« C'est un projet qui est né à partir des besoins exprimés par les gens du quartier, a expliqué Isabelle Côté, agente de mobilisation des communautés qui a mis en commun les ressources nécessaires à sa réalisation. Les gens nous ont dit qu'ils avaient besoin de lire, d'avoir accès à des livres, mais que leur situation financière ne leur permettait pas toujours de se rendre jusqu'à la bibliothèque municipale. »

En s'adressant tant aux adultes qu'aux enfants d'âge scolaire, la formule a donc le mérite de rejoindre un large éventail de citoyens en plus de favoriser les relations interpersonnelles et intergénérationnelles.

Résident du quartier, Normand Lavoie dit être un exemple des bienfaits que peut procurer un tel projet sur le plan personnel. Souffrant de dyslexie sévère, ce père de famille dit avoir « complètement changé » depuis qu'il s'est impliqué dans ce projet en compagnie de sa fille Maggie.

« Je peux vous dire que ce projet-là a changé ma vie, dit-il, les yeux brillants. Il y a six mois, j'étais un homme complètement renfermé, j'avais de la difficulté à fonctionner, je n'avais aucune confiance en moi. J'ai mis 250 heures dans ce projet et petit à petit, j'ai retrouvé ma fierté, ma confiance, mais surtout j'ai retrouvé ma fille... Je ne suis plus du tout le même homme », exprime ce chauffeur d'autobus qui a notamment participé à la construction de la maisonnette située devant l'école Desjardins.

De concert avec l'organisme Ascot en santé, le comité 0-5 ans et les CPE du quartier, la « bibliothèque libre-service » a bénéficié de l'aide financière de la Ville de Sherbrooke à une hauteur de 5000 $. Un quatrième dépôt est prévu au parc Desjardins, au printemps 2015.

« Les gens auront accès à la maisonnette de livres du printemps à l'automne, précise Isabelle Côté. L'hiver, la maisonnette sera rangée de façon à la préserver et à protéger les livres », ajoute-t-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer