Le Tremplin 16-30 poursuit sa mission sans DG

Jean Comtois a officiellement quitté le Tremplin 16-30,... (Archives La Tribune)

Agrandir

Jean Comtois a officiellement quitté le Tremplin 16-30, organisation de laquelle il était directeur général. Il n'aura pas de remplaçant, en raison des difficultés financières que connaît l'organisme.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) En plus de devoir composer avec des coupes budgétaires, l'organisation du Tremplin 16-30 doit poursuivre sa mission sans direction générale.

Jean Comtois a officiellement quitté l'organisation sherbrookoise qui offre des services aux jeunes de 16 à 30 ans de Sherbrooke en recherche d'autonomie.

M. Comtois était en congé de maladie depuis le printemps dernier, mentionne Christian Richard, un des intervenants du Tremplin. «M. Comtois a terminé il y a quelques semaines», se contente-t-il de dire.

M. Richard, réfute l'information voulant que le poste de M. Comtois, qui était à la direction générale depuis la fondation de l'organisme en 2004, ait été supprimé en raison de restrictions budgétaires.

«Oui, nous devons faire face à des coupes dans les budgets, mais c'est un hasard si son départ survient à ce moment.»

Christian Richard ajoute que le Tremplin 16-30 devra probablement se débrouiller sans direction générale officielle pour un bout de temps. «Sans capitaine... sinon, on n'a pas les sous pour faire avancer le bateau.»

«On a dû couper dans nos activités pour se concentrer sur notre mission première qui est l'hébergement. Nous offrons 23 logements sociaux», dit-il.

En six mois, le nombre d'employés est passé de 12 à quatre. Des membres du conseil d'administration ont pris une partie de la tâche de direction, ajoute-t-il.

Selon le président du conseil d'administration, Pierre Lemoine, on cherchera éventuellement à combler le poste de directeur général. «Nous ne pouvons continuer longtemps de cette manière, fait-il remarquer. Tout le monde met l'épaule à la roue, les employés et les membres du c.a.»

«Nous sommes en mode survie. Nous allons à l'essentiel. Il n'est pas possible de faire du développement dans le contexte. Habituellement, c'est le rôle du directeur général d'un organisme.»

Malgré tout, l'avenir n'est pas si noir, convient M. Richard, un intervenant faisant partie des pionniers du Tremplin 16-30. Des sous en provenance du fédéral ont été coupés, certes, mais Ottawa continue de financer certaines activités de l'organisme via un autre programme.

En juillet, l'organisme a lancé une campagne de dons de 50 000 $ à amasser d'ici la fin de l'année 2014. Les gens intéressés à donner sont invités à le faire en ligne, au www.operationcoupdepouce.com. Hier, le site internet indiquait que 12 168 $ avaient été amassés.

Le Tremplin 16-30 a aussi demandé de l'aide à un comité d'intervenants dans le but de restructurer et de planifier son fonctionnement en plus de collaborer avec l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie ainsi que l'Office municipal de l'habitation de Sherbrooke.

Rappelons que le 8e coquetel-bénéfice Coup de pouce, qui se tiendra dans ses locaux le 22 octobre, lors d'un 5 à 7. À mi-chemin dans sa campagne de financement lancée en juillet, l'organisme avait déjà récolté plus de 10 000 $ des 50 000 $ nécessaires d'ici décembre. Sous la présidence d'honneur de la conseillère Chantal L'Espérance, l'événement aura encore une teneur gastronomique, avec des bouchées préparées par le restaurant Ô Chevreuil et une raclette de la Fromagerie de la Gare. L'animation musicale a été confiée à Bet. e et au groupe Liva.

Partager

À lire aussi

  • Restructuration majeure au Tremplin 16-30

    Sherbrooke

    Restructuration majeure au Tremplin 16-30

    Après 12 ans de travail communautaire sur la rue Wellington Sud à Sherbrooke, le Tremplin 16-30 a maintenant besoin d'un coup de pouce de la... »

  • Coup de pouce pour le Tremplin

    Arts

    Coup de pouce pour le Tremplin

    Le Tremplin 16-30 a annoncé hier la tenue de son 8e coquetel-bénéfice Coup de pouce, qui se tiendra dans ses locaux le 22 octobre, lors d'un 5 à 7. À... »

  • Opinions

    Une nouvelle tuile sur la tête du milieu communautaire

    Résultat des compressions budgétaires à l'Université de Sherbrooke, le Programme d'apprentissage expérientiel par l'intervention communautaire... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer