Ebola: «Il est fort important de démystifier cette maladie»

« S'il y avait davantage de soins de support, plus de patients... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) « S'il y avait davantage de soins de supportplus de patients survivraient » au virus Ebola.

Dr François Lamontagne... (Imacom, Maxime Picard) - image 1.0

Agrandir

Dr François Lamontagne

Imacom, Maxime Picard

Le Dr François Lamontagne, médecin intensiviste du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) revient d'une mission humanitaire de trois semaines à Foya, petit village forestier du Libéria.

Selon lui, il est possible de mieux traiter les patients infectés par ce virus et de réduire la mortalité qui y est associée. La maladie à virus Ebola, qu'elle survienne en brousse ou en Occident, est une maladie qui peut se traiter.

Les soins envisagés n'exigent aucune technologie sophistiquée ni d'outils complexes, mentionne un communiqué de presse.

« Il est aussi fort important de démystifier cette maladie auprès des populations locales qu'il faut renseigner, voire éduquer en matière de prévention des infections », expose le Dr Lamontagne, qui est aussi chercheur au Centre de recherche du CHUS (CR-CHUS) et professeur agrégé à l'Université de Sherbrooke.

Toutefois, le haut taux de mortalité que connaît actuellement l'Afrique de l'Ouest ne facilite pas les relations avec les pans de la population les plus méfiants, a-t-il ajouté en conférence de presse.

En plus de l'obligation morale du corps médical international à prendre tous les moyens pertinents pour soigner ces gens, de meilleurs soins pourraient aussi faciliter la vie des équipes responsables de promotion de la santé et du dépistage des patients infectés.

Le Dr Lamontagne fait aussi partie d'un groupe de spécialistes experts réunis par l'Agence de la santé publique du Canada pour rédiger le guide Ebola Clinical Care Guidelines pour la prise en charge des personnes infectées par le virus Ebola et devant être soignés au Canada.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer