Dr Lamontagne: on peut mieux traiter l'Ebola et réduire la mortalité

François Lamontagne... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

François Lamontagne

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Après trois semaines au Libéria, où il a soigné des gens victimes du virus Ebola, le Dr François Lamontagne, médecin intensiviste du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) est de retour.

Rappelons que c'est à Foya, petit village forestier du Libéria, que sa mission humanitaire s'est déroulée.

Le Dr Lamontagne se dit aujourd'hui convaincu qu'il est possible de mieux traiter l'Ebola et de réduire la mortalité qui y est associée, annonce le CHUS dans une invitation envoyée à la presse.

Il rencontrera les membres des médias vendredi matin à Sherbrooke.

Lors de cette rencontre, il décrira les défis cliniques rencontrés durant cette mission et le rôle qu'il a assumé au sein de l'équipe de Médecins sans frontière comme clinicien et expert en soins intensifs.

Le Dr Lamontagne est également chercheur au Centre de recherche du CHUS (CRCHUS) et professeur agrégé à l'Université de Sherbrooke.

Le Dr Lamontagne fait aussi partie d'un groupe de spécialistes réunis par l'Agence de la santé publique du Canada pour rédiger le guide Ebola Clinical Care Guidelines pour la prise en charge des personnes infectées par le virus Ebola et devant être soignés au Canada.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer