Rouleau réclame un bilan financier complet de la place Nikitotek

Jean-François Rouleau... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Jean-François Rouleau

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le conseiller Jean-François Rouleau a profité de la période des messages, lors de la séance du conseil municipal de lundi, pour demander que soient fournis tous les chiffres liés à la place Nikitotek depuis sa construction. Il espère ainsi alimenter sa réflexion, de même que celle de ses collègues, à l'aube d'une décision qui devra être entérinée sur l'avenir de la scène extérieure.

« Je demande que le conseil municipal soit saisi du bilan de toutes les années d'activités de la place Nikitotek. Les élus devraient ainsi pouvoir analyser les états financiers détaillés, incluant les revenus et les dépenses tout comme la valeur monétaire des partenariats (prêts de matériel, publicité et autres) et les immobilisations. Je demanderais aussi que pour nous assurer de la conformité de l'information qu'on nous donnera que le trésorier de la Ville François Poulette devrait analyser les documents et en faire rapport au conseil municipal dans les plus brefs délais », a-t-il lancé.

De bonne guerre

« Nous devrions avoir une fois pour toutes les données complètes, du début à aujourd'hui, concernant la place Nikitotek. Nous aurons une décision à prendre et je pense que c'est de bonne guerre. Je crois que c'est dans l'intérêt public », a conclu M. Rouleau.

Le président de Destination Sherbrooke, le conseiller Rémi Demers, a avancé que le bilan de la place Nikitotek devrait être déposé à la séance du conseil du 20 octobre. « Il sera préalablement déposé au conseil d'administration de Destination Sherbrooke le 15 octobre. Le bilan sera assez simple cette année puisque nous sommes allés dans le sens de vos recommandations des dernières années en choisissant un spectacle sans risques financiers. Nous n'avons payé que les frais d'ouverture de la scène, les honoraires de gestion et les placements publicitaires », a donc rétorqué M. Demers.

Il a réitéré que les chiffres qui seront dévoilés seront ceux des retombées touristiques selon une étude d'Extract Marketing. « Les autres années, les chiffres détaillés ont été présentés et ils font toujours l'objet d'une vérification d'une firme reconnue. »

Pour clore le débat, Jean-François Rouleau a accusé M. Demers d'avoir préparé son discours, accusation qu'a réfutée le principal intéressé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer