UdeS : moyens de pression des chargés de cours?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

(SHERBROOKE) Les quelque 2600 chargés de cours de l'Université de Sherbrooke seront appelés à décider des moyens de pression à mettre en place, jeudi prochain. Un vote « sur des moyens de pression pouvant aller jusqu'à la grève » figure dans l'ordre du jour de leur prochaine assemblée générale.

Le président du Syndicat des chargées et chargés de cours de l'UdeS (SCCCUS), André Poulin, a récemment mentionné que « tout était sur la table ».

Le SCCCUS a déposé ses demandes en décembre dernier; l'UdeS vient pour sa part de déposer ce qu'elle offre au plan salarial, ce qui est jugé insuffisant par le syndicat. C'est toutefois au plan normatif que les pourparlers accrochent davantage, selon M. Poulin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer