Des cerveaux sherbrookois dans le National Geographic

Le neurochirurgien David Fortin utilise des techniques d'imagerie... (Photo fournie, SCIL)

Agrandir

Le neurochirurgien David Fortin utilise des techniques d'imagerie développées par le professeur d'informatique de l'UdeS Maxime Descoteaux pour réaliser ses interventions. La collaboration entre les deux chercheurs et les nouvelles avenues qu'elle offre a fait lobjet d'un reportage du National Geographic.

Photo fournie, SCIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Faire partie d'un reportage du National Geographic aux côtés de chercheurs des prestigieuses universités Harvard et Stanford; c'est le tour de force qu'a réalisé une équipe de l'Université de Sherbrooke dans le numéro de février 2014 du magazine, titré The New Science of the Brain, dont la thématique principale est les nouvelles technologies qui permettent de mieux comprendre le cerveau humain.

Maxime Descoteaux, professeur au département d'informatique à l'UdeS, développe avec des étudiants à la maîtrise et au doctorat des techniques d'imagerie qui fournissent de nouveaux détails sur la structure du cerveau, permettant ainsi aux chirurgiens de mieux planifier leurs opérations.

Pour l'instant, les données obtenues sont utilisées lors de retraits de tumeurs cérébrales. Les méthodes d'analyse de l'équipe permettent aux chercheurs de déterminer non seulement l'emplacement et la forme de la masse à retirer, mais aussi les fonctions précises reliées aux tissus cérébraux sains entourant cette masse, ce qui diffère d'une personne à l'autre.

«Il n'y a pas un cerveau câblé de la même façon sur la planète», illustre le neurochirurgien David Fortin, qui travaille avec M. Descoteaux. «De plus, la tumeur apporte des modifications dans ce câblage, et on a des difficultés à les prévoir. Avec ces images-là, on est capables d'aller chercher de l'information additionnelle.»

Connaître la fonction des tissus entourant la tumeur permet de prendre des décisions plus éclairées lorsque vient le temps de l'ablation. En effet, l'objectif est toujours d'enlever le plus de tissus cancéreux possible. «Dans notre domaine, il a clairement été démontré que plus on enlève de tumeur, plus on augmente la survie du patient», explique le Dr Fortin. Or, bien souvent, le tissu cancéreux et le tissu sain sont mélangés. «Mon travail, c'est d'enlever le plus de tumeur possible sans affecter les fonctions neurologiques du patient.» D'où l'intérêt de savoir exactement quelle fonction remplit le tissu que l'on s'apprête à enlever... ou à laisser.

Les techniques utilisées au CHUS sont reconnues à travers la province : des cas complexes sont parfois transférés de Montréal pour une opération à Sherbrooke.

Pour les étudiants en imagerie, participer au développement de tels outils consiste en une expérience très prisée. «C'est intéressant de pouvoir développer des formules qui ont la possibilité de sauver des vies et changer les gestes opératoires du médecin», dit Maxime Descoteaux.

Une reconnaissance internationale

Le reportage du National Geographic reprend une image produite par Maxime Chamberland, étudiant au doctorat en imagerie codirigé par MM. Descoteaux et Fortin. Les journalistes du prestigieux magazine sont allés passer une journée complète avec l'équipe en salle d'opération. Ils ont pris autour de 1000 photos, et l'histoire des Sherbrookois fera le tour de la communauté scientifique.

«C'est un bel accomplissement, une reconnaissance internationale du travail qu'on fait», affirme avec fierté le Dr Fortin.

Parmi ces bonnes nouvelles, une ombre persiste toutefois au tableau. «C'est malheureux que malgré tout ça on ait de la difficulté à trouver du financement. Au Québec, il faudrait aider les équipes de recherche, pas leur mettre des bâtons dans les roues», conclut le neurochirurgien.

Le numéro de février 2014 du National Geographic est disponible en librairie, mais aussi sur iPad, iPhone et sur les liseuses Kindle Fire et Nook.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer