Le nouveau laboratoire de dépistage du cancer colorectal inauguré

Réjean Hébert... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Réjean Hébert

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partager

(Sherbrooke) Contrairement à ce que plusieurs s'attendaient, le ministre Réjean Hébert n'a pas convié les médias, lundi, pour annoncer la venue du Centre femme-jeunesse-famille au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS).

Il s'agissait plutôt d'inaugurer un nouveau laboratoire de dépistage du cancer colorectal, dont la technologie permettra des analyses plus précises. Progressivement déployé à l'échelle de la province, le programme permettra, dès la mi-juin, l'analyse de près de 800 échantillons chaque jour.

La réalisation des tests immunochimiques de recherche de sang occulte dans les selles (RSOSi), communément appelés les tests FIT (Fecal Immunochemical Test), a été confiée au CHUS à la suite d'un appel d'intérêt lancé par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) à l'automne 2012.

La nomination du CHUS avait été annoncée le 8 mars par le ministre Hébert, en marge du Forum national sur le plan d'action en cancérologie. Le MSSS a alloué au CHUS une aide financière de 367 000 $ pour l'acquisition de deux analyseurs, le développement de l'interface informatique et l'implantation du test dans le laboratoire.

Texte complet dans La Tribune de mardi.

Abonnement à la version électronique:

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer