Sherbrooke présentera les Jeux du Canada en 2013

Agrandir

On reconnaît posant avec le drapeau des Jeux du Canada, Larry Smith, Marc Poulin, Pierre Reid, Michèle Courchesne, Jean Perrault, Jean Charest, Jean-François Rouleau et Monique Gagnon-Tremblay.

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Tribune

(SHERBROOKE) Le comité d'évaluation des candidatures du Conseil des Jeux du Canada (CJC) a retenu la candidature de Sherbrooke pour la présentation des compétitions d'été de 2013.

Le nom de la ville hôtesse a été dévoilé mardi avant-midi à Québec en présence des délégations des trois villes candidates.

C'est Michèle Courchesne, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, et Larry Smith, président du conseil d'administration des Jeux du Canada, qui ont fait l'annonce.

Les membres de la délégation de Sherbrooke ont sauté de joie en entendant le résultat. L'émotion était à son comble.

Sherbrooke devient la première ville québécoise à obtenir le mandat d'organiser les jeux d'été de la part du Conseil des Jeux du Canada dans l'histoire de cette manifestation multisports.

Rappelons que Sherbrooke faisait la lutte à Blainville et Sept-Îles.

Le maire Jean Perrault a pris la parole au micro, visiblement ému. Selon lui, toute la communauté sherbrookoise mettra à profit les efforts de préparation pour cet événement d'envergure. Il a aussi convié tous ses concitoyens à être au rendez-vous dans toutes les étapes de la présentation, à compter de maintenant jusqu'à la fin de l'été de 2013.

Le maire de Sherbrooke a également félicité les organisations des Laurentides et de Sept-Îles, qui ont livré une chaude lutte dans cette course à l'obtention des Jeux du Canada de 2013.

Il a été suivi du premier ministre du Québec et député de Sherbrooke, Jean Charest.

Par la suite, on a remis le drapeau des jeux à M. Perault, On a ensuite procédé à la prise de la photo officielle.

La tension à son comble

Quelques minutes avant le dévoilement, la tension était à son comble à l'Espace Dalhousie, dans le Vieux-Québec. D'abord prévue pour 10h, la cérémonie a débuté en retard. On a attendu l'arrivée de M. Charest pour commencer.

C'est l'ancienne athlète olympique, la Sherbrookoise Maryse Turcotte, qui a agi à titre de maître de cérémonie.

On a fait durer le plaisir en présentant une vidéo montrant les meilleurs coups des athlètes aux précédentes éditions des Jeux du Canada.

Aucune information n'avait coulé à propos de la décision du Conseil des Jeux du Canada, ce qui ajoutait à la tension dans l'air.

La délégation de Sherbrooke était aussi composée de Christian Gagnon, de l'Université de Sherbrooke, Marc Denault, conseiller municipal, Jacques Petit, Pierre Bélanger, d'Excellence Sportive Sherbrooke, Bertrand Lamoureux, maire de Coaticook.

Selon Jacques Petit, d'ESS, les trois villes présentes avaient le droit d'être confiantes de remporter la mise.

«On a les papillons», avouait Christian Gagnon.

Rappelons qu'une activité de ralliement aura lieu au retour de Québec de la délégation sherbrookoise à l'Hôtel Delta à 16h.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer