Une belle tradition toujours aussi pertinente

La région de l'Estrie ne manque pas de... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

La région de l'Estrie ne manque pas de relève talentueuse et impliquée. La preuve, les cinq lauréats dans la catégorie Jeunesse (de gauche à droite) : Gabriel Lemelin, Mélanie Lemay, Laetitia Chicoine, Mehdi Amrani et Patrick Fortin (absent sur la photo).

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(Sherbrooke) Même après 25 éditions et des centaines de lauréats, la soirée annuelle du Mérite estrien garde toute sa pertinence et son importance pour la communauté.

Les sept membres de la famille Bélisle-Buisson, tous... - image 1.0

Agrandir

Les sept membres de la famille Bélisle-Buisson, tous impliqués dans le scoutisme, étaient présents jeudi soir pour se voir attribuer leur statuette dans la catégorie Bénévolat et engagement. C'est le maire Bernard Sévigny qui s'est chargé de les récompenser, prenant le temps de féliciter chacun d'eux et de s'accroupir pour saluer la benjamine, Audrey-Maude.

Avec beaucoup d'humour et de connivence, la journaliste... (Spectre Média, Frédéric Côté) - image 1.1

Agrandir

Avec beaucoup d'humour et de connivence, la journaliste de La Tribune Mélanie Noël et son collègue chroniqueur Luc Larochelle ont animé brillamment cette soirée annuelle qui se déroulait au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke.

Spectre Média, Frédéric Côté

C'est l'opinion émise avec une belle unanimité par plusieurs personnalités régionales, qui se font d'ailleurs un plaisir d'être sur place, année après année, pour applaudir les lauréats.

« C'est une belle tradition », a commenté le député de Sherbrooke et ministre de la Culture Luc Fortin, qui avait l'agréable mission de remettre des prix pour la première fois jeudi soir.

« C'est important de reconnaître ces gens qui sont de véritables ambassadeurs et qui rayonnent au-delà de la région (...). C'est une source de fierté pour nous à Sherbrooke et je pense que la plus belle forme de reconnaissance qu'on peut offrir à ces gens qui se démarquent et qui s'impliquent, souvent bénévolement, c'est de leur dire un merci collectif comme on le fait ce soir », continue M. Fortin.

« Peu importe ce qu'on fait dans la vie, et les reconnaissances qu'on peut avoir à l'extérieur, la plus grande reconnaissance, à mon avis, elle vient des gens de notre communauté, fait valoir le maire de Sherbrooke Bernard Sévigny. Et c'est le rôle que joue La Tribune. Que ce soit comme bénévole, que ce soit pour ses accomplissements, que ce soit des jeunes qui se démarquent, le fait d'avoir une reconnaissance officielle de La Tribune, qui incarne ici la communauté, je pense que c'est les meilleurs moments dans la vie de nos citoyens. (...) Le fait de s'arrêter un moment tous ensemble, pour reconnaître ces gens qui oeuvrent souvent dans l'ombre, c'est magique et j'en suis extrêmement fier. »

« C'est important de reconnaître les gens qui se démarquent dans notre société, qui font des choses hors de l'ordinaire pour notre région, partage également la rectrice de l'Université de Sherbrooke Luce Samoisette. Tant qu'on va célébrer la réussite des gens, ça va toujours avoir sa place et il faudrait peut-être même en faire un petit peu plus parce que de bonnes nouvelles, dans notre société, ça en prendrait un peu plus! »

« Le Mérite estrien, on est toujours fier de le lire chaque semaine, s'exclame la directrice générale de la Chambre de commerce de Sherbrooke Louise Bourgault. Ça nous fait connaître des gens qui travaillent beaucoup mais qui sont un peu dans l'ombre. Nous on fait le Gala Reconnaissance Estrie pour les gens d'affaires, tandis que La Tribune, elle, a plusieurs catégories où elle remercie les gens qui s'investissent, alors je dis bravo au Mérite estrien! »

Enfin, le président exécutif du Groupe Capitales Médias, dont fait partie La Tribune, Martin Cauchon, a dit sa fierté de voir le quotidien sherbrookois aussi bien soutenu et respecté dans sa région.

« Un journal, c'est aussi un acteur au niveau de la communauté. Quand je vois un événement comme ici ce soir, qui en est à sa 25e année, je me dis qu'à notre façon, on fait nous-mêmes la différence en pointant ceux qui font la différence dans notre société. À notre façon, on en a fait la promotion, ce qui contribue probablement à encourager beaucoup de monde. On crée ainsi un bel esprit communautaire et dynamique et je suis très fier de partager ça en étant ici ce soir. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer