Le succès au bout du fleuret

Avec la profonde intention d'accéder un jour aux... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Avec la profonde intention d'accéder un jour aux Jeux olympiques, Justine Boudreau multiplie les efforts depuis l'âge de huit ans. Masque au visage, fleuret à la main, la jeune escrimeuse fonce droit vers son rêve.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Avec la profonde intention d'accéder un jour aux Jeux olympiques, Justine Boudreau multiplie les efforts depuis l'âge de huit ans. Masque au visage, fleuret à la main, la jeune escrimeuse fonce droit vers son rêve.

C'est tout simplement en souhaitant rendre son frère jaloux que l'élève du Collège Sacré-Coeur s'est mise à pratiquer ce sport qui la passionne au plus haut point.

« L'école du Plein Soleil offrait cette discipline et mon frère Xavier aurait bien voulu en faire, mais son école ne proposait pas l'escrime, dit-elle en souriant, encore fière de son coup. J'ai commencé pour le plaisir et j'ai compris que j'avais du talent à la fin de ma troisième année. J'avais alors terminé les championnats provinciaux en 3e position. C'était la première fois qu'un membre du club de l'école Plein Soleil obtenait un aussi bon rang. »

Maintenant avec l'équipe STH, Justine Boudreau a fait écarquiller les yeux de bien des gens grâce à sa 13e position au North American Cup présenté à Kansas au mois de novembre l'an dernier.

« Et cette année j'amorce mon parcours international », informe celle qui a obtenu à la fin du mois d'octobre le quatrième meilleur résultat canadien grâce à sa 52e position lors d'une importante épreuve d'escrime du Circuit cadet européen en Autriche.

Des sacrifices

La jeune fille sait très bien qu'elle a encore des croûtes à manger avant d'atteindre le niveau espéré.

Voilà pourquoi elle se donne encore plusieurs années avant de vivre les JO.

« Les Jeux olympiques représentent mon plus gros objectif. Idéalement, je vise les Jeux de 2028. Pour y parvenir, je vais probablement être obligée de déménager à Québec pour mes études collégiales et par la suite aux États-Unis, mais je suis seulement en secondaire 3 donc tout ça est encore loin à mes yeux. »

Déjà, Justine Boudreau se montre disciplinée dans son entraînement :

« J'ai un petit gym à la maison, je pratique aussi ma mobilité régulièrement et je peux prendre part à une douzaine d'heures d'entraînement sur cinq jours. »

Menée par la passion

Amoureuse de l'escrime, Justine Boudreau se laisse guider par la passion.

« Je trouvais l'escrime vraiment différente des autres sports. Ça demande beaucoup de logique. Je compare ça à un jeu d'échecs. Chaque mouvement est important et on doit penser un coup à l'avance. C'est stratégique et physique. Je suis passionnée par mon sport. C'est probablement la clef de mon succès. C'est pour cette raison que je progresse rapidement. »

Or, jamais elle n'aurait pensé atteindre ce niveau d'excellence.

« Mon évolution me surprend un peu, mais en même temps, j'ai toujours été une bonne athlète et je pratiquais plusieurs sports, comme le soccer et le basketball. Je suis étonnée toutefois de voir à quel point je me rends loin en escrime. »

Son entourage mérite aussi une bonne part du crédit selon elle.

« En Estrie, on compte sur de nombreux escrimeurs de qualité, entre autres grâce aux entraîneurs Carl Bourget et Daniel Coulombe. Ils s'impliquent beaucoup en offrant leur temps. Leur enthousiasme est contagieux. L'escrime se développe bien ici et le nombre d'escrimeurs est en croissance en région. Quand les membres du club se présentent aux compétitions, nos adversaires savent que nous ne sommes pas que des figurants », résume l'actrice principale de cette histoire à succès.

Repères

Née le 10 novembre 2001;

Fille de Nathalie Perreault et François Boudreau, soeur de Xavier Boudreau;

A étudié à l'école primaire Plein Soleil, maintenant au Collège Sacré-Coeur;

Aimerait gagner sa vie dans le monde de la médecine;

Championne canadienne en escrime chez les moins de 15 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer