Feu vert à une microbrasserie à Cookshire-Eaton

Sébatien Authier et Martin St-Pierre sont les entrepreneurs... (Spectre Média, André Vuillemin)

Agrandir

Sébatien Authier et Martin St-Pierre sont les entrepreneurs à l'origine du projet de microbrasserie. Ils entourent Mathieu Garceau-Tremblay, chef brasseur, qui développera une dizaine de bières pour la nouvelle brasserie.

Spectre Média, André Vuillemin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(Cookshire-Eaton) Une nouvelle microbrasserie verra le jour à Cookshire-Eaton. La Brasserie 11 comtés a annoncé hier la construction d'une usine de production de plus de 3 millions de dollars qui créera cinq emplois à court terme et une quinzaine au total lorsque sa capacité de production aura atteint sa vitesse de croisière.

Le bâtiment d'une superficie de 6100 pieds carrés sera érigé à l'entrée de Cookshire, en bordure de la route 108, face à l'actuelle caserne de pompiers et devrait ouvrir ses portes au public au printemps 2018.

L'annonce a été faite en grande pompe vendredi à l'hôtel de ville de Cookshire-Eaton où le maire Noël Landry n'a pas hésité à parler d'un « grand jour » pour sa municipalité.

« Ce n'est pas tous les jours qu'une municipalité a la chance d'annoncer un projet de plus de 3,5 millions de dollars, a exprimé le maire Landry. Comme je suis à l'aube de mes 80 ans, et que je ne solliciterai pas de nouveau mandat en novembre, je ne vous cacherai pas que je ressens un peu de nostalgie aujourd'hui », a-t-il ajouté.

Les entrepreneurs et artisans à l'origine de ce projet sont Sébastien Authier et Martin St-Pierre, co-fondateurs du Boquébière de Sherbrooke, ainsi que le chef-brasseur Mathieu Garceau-Tremblay.

Sébastien Authier s'est dit convaincu que l'arrivée de la microbrasserie aura un impact sur le tissu économique et touristique du Haut Saint-François : « Dans ma tête, ce projet-là a toujours été un projet rural. Comme j'habite dans le coin, on a tout de suite visé le Haut-Saint-François. En plus, Cookshire-Eaton avait beaucoup d'attraits qui se mariaient bien avec le projet. On pense au chemin des Cantons, à l'initiative Coeur villageois, les sapins, les érablières, les paysages. Pour nous, c'était évident qu'on devait s'installer ici... ».

Les attraits locaux seront aussi au coeur de la dizaine de bières qu'entend développer Mathieu Garceau-Tremblay en tant que chef brasseur : « On va s'inspirer beaucoup de ce qui nous entoure. On veut brasser des bières de campagne avec des ingrédients locaux, que ce soit au niveau des herbes, des aromates, mais aussi des ingrédients de base comme l'orge et le houblon. On va travailler de pair avec des producteurs du coin, des maraichers, des producteurs agricoles pour se procurer nos produits. Ce qu'on veut en fait, c'est de mettre le Haut-Saint-François en bouteille. On veut que dès l'instant où les gens vont goûter à nos bières, ils vont tout de suite reconnaître d'où elles viennent. »

Le bâtiment sera doté de tout l'équipement servant à la fabrication, l'embouteillage et la commercialisation de la bière, ajoute Mathieu Garceau-Tremblay : « On va avoir 15 barrels, donc 18 hectolitres par brassin. On peut aussi faire des brassins doubles. On prévoit dans la première année être en mesure de brasser 1400 hectolitres, mais l'équipement nous permet de monter jusqu'à 6000 hectolitres au courant des prochaines années. »

L'investissement de plus de 3 M$ bénéficie d'une aide remboursable du gouvernement fédéral de l'ordre de 250 000 $, a annoncé la députée et ministre Marie-Claude Bibeau :

« Le gouvernement du Canada est déterminé à soutenir nos entreprises, nos PME, que ce soit pour les aider à prendre leur envol ou pour les accompagner dans leurs projets d'expansion. Cette volonté est capitale pour nos régions. Il est important que nos régions demeurent en bonne santé, tant du point de vue économique, mais aussi afin qu'elles soient attractives. On sait que le volet touristique est toujours important pour nos régions. »

Le montage financier prévoit l'octroi d'un prêt pouvant atteindre 1,4 M$ cautionné par la Ville de Cookshire-Eaton.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer