Sébastien Jacques atteint le Pacifique

La route a été longue, presque interminable même,... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

La route a été longue, presque interminable même, mais le Magogois Sébastien Jacques a finalement touché à l'eau de l'océan Pacifique mercredi dans le secteur de Santa Monica, en Californie.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) La route a été longue, presque interminable même, mais le Magogois Sébastien Jacques a finalement touché à l'eau de l'océan Pacifique mercredi dans le secteur de Santa Monica, en Californie. Sans trop de surprise, il avoue avoir vécu de grandes émotions dans les derniers mètres de son périple.

Vêtu d'un chandail jaune éclatant, Sébastien Jacques a... (Photo fournie) - image 1.0

Agrandir

Vêtu d'un chandail jaune éclatant, Sébastien Jacques a été accueilli par sa famille ainsi que des proches à Santa Monica au terme sa très longue randonnée entre les océans Atlantique et Pacifique aux États-Unis.

Photo fournie

« Mardi, j'étais le plus relax du monde. Mais, aujourd'hui (mercredi), je sentais vers la fin de ma marche que je devenais plus émotif. Et quand le groupe de gens qui m'attendait à l'arrivée m'a applaudi, ça a été intense. J'ai pleuré. Je pensais à tous ceux que j'ai inspirés et qui m'ont écrit pendant ma marche », a raconté Sébastien Jacques à La Tribune.

Ancien athlète de pointe, le Magogois avait vu sa santé dépérir jusqu'à ce qu'il subisse une délicate intervention chirurgicale au cerveau en 2015 en Californie. Sa forme physique s'est rapidement améliorée, par la suite, et il s'est lancé le défi de marcher environ 5000 kilomètres à travers l'Amérique du Nord en quelque mois seulement. Il avait quitté Magog le 1er avril dernier.

Sébastien Jacques ne peut dire mission accomplie, puisqu'il souhaite encore franchir plusieurs dizaines de kilomètres à la marche, au Québec, avant de rentrer au bercail. Malgré tout, il a complété une étape cruciale de son spectaculaire périple mercredi.

« Pour ma dernière journée de marche en direction de Santa Monica, j'ai fait seulement une distance de 26 kilomètres, confie cet habitué des randonnées de 40 km et plus. J'ai mis mes pieds dans le Pacifique à la fin de la journée comme je le voulais. »

«Je n'avais jamais vraiment rencontré le médecin qui était là à mon arrivée.»


La route a été longue, presque interminable même,... (Photo tirée de Facebook) - image 3.0

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Lorsque La Tribune a parlé avec Sébastien Jacques mercredi, celui-ci avait pu s'entretenir avec un des neurochirurgiens à qui il doit son retour à la santé, le docteur Gharni Barkhoudarian. Il prévoit rencontrer un autre de ses médecins plus tard cette semaine.

« Je n'avais jamais vraiment rencontré le médecin qui était là à mon arrivée, confie le Magogois. Mais c'est à lui que j'avais parlé en premier, au téléphone, avant de décider de venir me faire opérer ici. Il m'avait mis en confiance. »

Le désert

Au fil de sa marche, Sébastien Jacques a vécu de multiples émotions et expériences. Il affirme cependant que son passage dans le désert a sans doute été le moment le plus exigeant de son périple.

« Il fallait que je commence à marcher à 3 h du matin parce qu'il faisait trop chaud à un certain moment de la journée. J'avais ma lampe frontale, j'avançais complètement sur le bord de la route et, des fois, de gros camions me passaient à côté rapidement. Il y avait du défi, mais j'appréciais ça », raconte-t-il.

Samedi, le Magogois prendra l'avion pour revenir au Québec. Il se reposera un peu et reprendra sa marche mercredi à partir du Château Frontenac, à Québec. Il se dirigera tranquillement vers Magog, où il compte arriver le 30 septembre.

« Je suis excité en pensant à mon arrivée à Magog, reconnaît-il. J'ai l'intention de prendre le temps de jaser avec les gens ce jour-là. Je suis content d'avoir vécu cette expérience de marche et, maintenant, j'ai le goût de partager la leçon de vie que j'ai eue », explique-t-il.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer