Une nouvelle équipe fera face à Projet Orford

L'aspirant maire Philippe Jonnaert avoue sans difficulté être... (Spectre média: Jessica Garneau)

Agrandir

L'aspirant maire Philippe Jonnaert avoue sans difficulté être un nouveau venu en politique municipale, mais il se considère néanmoins prêt à relever le défi qu'il s'est lui-même lancé.

Spectre média: Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(ORFORD) La formation politique Projet Orford n'a plus le champ totalement libre. Une toute nouvelle équipe, baptisée Orford en marche, a en effet la ferme intention de lui barrer le chemin et de remporter les prochaines élections.

Le capitaine de cette nouvelle formation politique se nomme Philippe Jonnaert. Il affrontera Marie Boivin, la candidate à la mairie de Projet Orford lors des élections du 5 novembre.

Belge d'origine mais installé au Québec depuis 25 ans, M. Jonnaert a longtemps enseigné les mathématiques à l'Université du Québec à Montréal. Il a par ailleurs été titulaire et directeur d'une chaire de l'UNESCO, sans compter qu'il est toujours associé à la Banque mondiale en tant « qu'expert international senior ».

L'aspirant maire avoue sans difficulté être un nouveau venu en politique municipale, mais il se considère néanmoins prêt à relever le défi qu'il s'est lui-même lancé. « On m'avait dit de laisser la politique aux politiciens, confie-t-il. Mais je crois qu'il faut s'impliquer plutôt que d'aller vers le repli sur soi. »

Un grand rôle

Pendant la conférence de presse tenue lundi par Orford en marche, Philippe Jonnaert a indiqué que le conseiller municipal Robert Paquette a joué un grand rôle dans la constitution de cette formation politique.

Rappelons que M. Paquette a été élu sous la bannière de Vision Orford en 2013. Il a cependant tourné le dos à cette autre équipe en avril 2016, en critiquant certaines de ses façons de fonctionner.

Occupant la présidence du comité consultatif en environnement du Canton d'Orford, ce conseiller municipal sortant possède une longue expérience dans la fonction publique. Il se présente notamment comme un homme à l'écoute de la population. « On veut une municipalité au service des citoyens », note-t-il.

Appartenant également à Orford en marche, Judith Gagnon oeuvre quant à elle dans le domaine municipal à titre de gestionnaire. « Je trouve ça très important de s'impliquer dans la communauté », affirme-t-elle.

Un second membre de l'actuel conseil municipal d'Orford, Réjean Beaudette, a lui aussi décidé de rejoindre la formation de Philippe Jonnaert. La candidate Josianne Dupré a pour sa part déjà occupé un siège de conseillère à Orford, mais dans une administration précédente.

Les deux autres candidates de la formation politique sont Jessica Poirier, une technicienne en architecture, ainsi que Mireille Chapleau, une ancienne journaliste à Radio-Canada.

Orford en marche entend notamment doter le Canton d'Orford d'un plan directeur qui tenterait de répondre aux principales préoccupations des citoyens, faire apparaître une « identité orferoise », accroître l'attractivité du village de Cherry River et travailler à la création d'une école primaire sur le territoire municipal.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer