Magog repousse les travaux au centre-ville à 2019

Jeudi, des représentants de la Ville ont rencontré... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Jeudi, des représentants de la Ville ont rencontré les commerçants du centre-ville lors d'une rencontre tenue à l'hôtel de ville pour discuter, entre autres, de l'avenir du stationnement au parc des Braves.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) La Ville de Magog a décidé de reporter d'une année complète les travaux majeurs qu'elle avait prévu réaliser au centre-ville, ceci parce qu'il lui a été impossible d'obtenir une seule soumission à un coût jugé abordable lors d'un récent appel d'offres.

La majeure partie des travaux planifiés devaient être effectués en 2018. Or, finalement, ce scénario ne pourra se concrétiser comme prévu. «Ce serait impossible d'arriver à cet objectif compte tenu des délais», admet la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm.

Depuis l'ouverture des trois soumissions reçues pour ce vaste projet, la Ville de Magog a jonglé avec plusieurs scénarios. Ses dirigeants ont conclu, après maintes discussions, qu'ils devaient se laisser du temps.

Les travaux de reconstruction de la rue Principale, au centre-ville, auront lieu en 2019, selon l'échéancier privilégié à l'heure actuelle. Mais certains ont proposé d'attendre en 2020 avant de les amorcer et de plutôt commencer avec le réaménagement du parc des Braves en 2019. Cette seconde option n'a pas été balayée du revers de la main. Plus de détails seront offerts durant les semaines ou mois à venir.

Jeudi, des représentants de la Ville ont rencontré les commerçants du centre-ville lors d'une rencontre tenue à l'hôtel de ville. «Il y a eu une bonne participation. La salle du conseil municipal était pleine. Plusieurs ont trouvé qu'on prenait une sage décision», souligne Vicki-May Hamm.

Certains commerçants se seraient néanmoins déclarés déçus d'apprendre le report des travaux parce que cela les obligera à placer de nouvelles commandes auprès de leurs fournisseurs en vue de la prochaine saison estivale, laquelle s'annonçait moins lucrative en raison du chantier annoncé.

La question du stationnement au centre-ville de Magog a également refait surface dans le cadre de cette rencontre. Un participant aurait même suggéré l'ajout d'un stationnement à étages dans cette portion de la ville.

Mme Hamm s'abstient pour le moment de promettre la construction d'une telle infrastructure, mais elle assure que les commentaires des commerçants ont été entendus. «C'est sûr qu'on n'enlèvera pas autant d'espaces de stationnement que prévu au parc des Braves», révèle-t-elle.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer