Le conseiller Pierre Grégoire convoite la mairie de Richmond

Pierre Grégoire... (Photo fournie)

Agrandir

Pierre Grégoire

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julie Lupien
La Tribune

(Richmond) Un troisième candidat convoitera la mairie de Richmond aux prochaines élections municipales. Il s'agit de Pierre Grégoire, actuel conseiller municipal du district numéro trois de la municipalité.

Natif de Richmond, M. Grégoire soutient que c'est en briguant le poste de maire qu'il pourra en faire plus pour la population. « Je désire amener des pistes d'amélioration concernant les infrastructures de loisir et mettre à niveau certaines artères routières. Je tiens aussi à assurer les soins à la population avec une relève en médecine familiale ».

Attaché politique au bureau de circonscription du député de Saint-François jusqu'à tout récemment, l'aspirant maire a décidé de remettre sa démission par souci de transparence.

La décision de faire le saut vers le plus haut poste de l'organisation municipale est le fruit d'une longue réflexion. « J'aime profondément ma ville et les gens qui y habitent. Richmond est un milieu de vie exceptionnel. J'ai la conviction qu'avec mon parcours, je peux mettre à contribution ma vision, mes connaissances et mon expérience de l'administration publique », affirme celui qui a toujours vécu à Richmond.

S'il est élu maire, Pierre Grégoire désire faire de Richmond un incontournable dans ce qu'il appelle « le triangle » composé des villes de Sherbrooke, Drummondville et Victoriaville. « Richmond possède toute une richesse culturelle. La cohabitation entre francophones et anglophones fait de cette municipalité un endroit unique et diversifié. J'espère que les familles viendront s'établir à Richmond et ainsi assurer la pérennité et la vitalité de la municipalité ».

Avec le départ de l'actuel maire de Richmond, Marc-André Martel, M. Grégoire voit le déclenchement des prochaines élections avec enthousiasme. « Pour la première fois depuis 30 ans, la population pourra choisir son maire. C'est un exercice très important pour la démocratie », affirme M. Grégoire en saluant le travail de M. Martel. « C'est quelque chose de demeurer à la mairie pendant autant d'années ».

Jusqu'à maintenant, trois candidats brigueront la mairie de Richmond. Il s'agit de Hélène Tousignant, Bertrand Ménard et Pierre Grégoire. Les mises en candidatures peuvent être remises à l'hôtel de ville entre le 22 septembre et le 6 octobre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer