Les Clinton ont charmé North Hatley

Le gérant du Club de golf de North... (Photo fournie)

Agrandir

Le gérant du Club de golf de North Hatley, Louis Grenier, a eu l'opportunité de jouer au golf avec l'ex-président des États-Unis Bill Clinton vendredi dernier. Une expérience inoubliable pour M. Grenier.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Les habitants de North Hatley se souviendront longtemps du séjour dans leur village de Bill et Hillary Clinton, qui ont charmé la large majorité des gens qui les ont rencontrés la semaine dernière.

Plusieurs personnes vivant ou travaillant à North Hatley ont pu rencontrer l'ex-président des États-Unis Bill Clinton ainsi que sa conjointe Hillary, candidate démocrate aux élections présidentielles de novembre 2016 aux États-Unis. Certains ont même eu l'opportunité de discuter longuement avec ces deux figures de proue de la politique américaine.

Gérant du Club de golf North Hatley, Louis Grenier a eu toute une surprise quand l'ex-président lui-même lui a proposé de jouer une partie de golf en sa compagnie vendredi dernier.

« Au départ, je ne devais pas accompagner Bill et les deux autres personnes en sa compagnie. Mais, après avoir vu à quoi ressemblait notre parcours, il m'a proposé de me joindre à eux. C'est vraiment une opportunité incroyable qu'on a eue de les recevoir », explique M. Grenier.

Le gérant du Club de golf North Hatley admet avoir été d'autant plus surpris de cette invitation qu'il ne s'attendait pas à ce que l'ex-président américain choisisse de s'élancer sur les allées du club qu'il dirige. « On est seulement un neuf trous », remarque-t-il.

Au sujet de la partie elle-même, Louis Grenier confie qu'elle a duré trois heures. « On a uniquement fait un neuf trous, pourtant. Bill Clinton nous racontait constamment des histoires. C'est un raconteur formidable. »

Une fois la partie terminée, l'ancien président américain est entré dans le chalet du club de golf et a poursuivi la discussion en compagnie de son hôte et de ses amis. Il a aussi serré la main de nombreux curieux venus à sa rencontre, ce qui a fait bon nombre d'heureux parmi la clientèle du club.

Un hôtelier comblé

Directeur général du Manoir Hovey, Jason Stafford conservera également des souvenirs impérissables de la visite de la famille Clinton. Il a côtoyé la famille durant une semaine et n'a que des éloges à émettre à son sujet.

« J'ai passé une heure et demie à discuter avec le président Clinton à un moment donné, révèle M. Stafford. Je l'ai trouvé impressionnant. Il est d'une très grande intelligence. »

De façon générale, tous les membres de la famille lui ont semblé accessibles et gentils. « J'ai énormément de respect pour eux, précise l'hôtelier. Ils ont été d'une rare gentillesse tout au cours de leur séjour parmi nous. J'ai été ravi de leur offrir la tranquillité après une période intense de leur vie. »

Par ailleurs, selon Jason Stafford, les Clinton ont aimé leur séjour d'une semaine en Estrie. En plus de jouer au golf, ils ont notamment visité l'abbaye Saint-Benoit-du-Lac, le parcours nocturne Foresta Lumina, à Coaticook, ainsi que les commerces du village de North Hatley. L'ex-premier ministre du Canada Jean Chrétien est par surcroît venu les saluer.

Des retombées à long terme?

Le séjour de la famille Clinton en Estrie a suscité beaucoup d'intérêt parmi la population de la région, mais aura-t-elle des retombées à plus long terme pour l'industrie touristique régionale?

La visite de la famille Clinton aura donné une belle vitrine à la région, affirme Jason Stafford, directeur général du Manoir Hovey. « Des clients m'ont même dit que des médias chinois et japonais avaient parlé de leurs vacances ici. Personnellement, j'ai été surpris de l'intérêt suscité, mais il faut avouer qu'il s'agit de gens exceptionnels. »

Responsable des relations de presse chez Tourisme Cantons-de-l'Est, Danie Béliveau est persuadée que le séjour de la famille ultra-médiatisée aura des retombées au plan touristique dans la région.

« Oui, je m'attends à des retombées, déclare Mme Béliveau. Bill Clinton a une cote de sympathie très élevée parmi le public. Cela dit, c'est difficile de chiffrer ce qui découlera de cette visite. »

La responsable des relations de presse chez Tourisme Cantons-de-l'Est ajoute qu'elle ne manquera pas de souligner le passage des Clinton dans la région lorsqu'elle tentera de susciter l'intérêt des médias américains pour l'Estrie. « Si c'est assez bon pour cette célèbre famille, ça l'est sûrement aussi pour d'autres », soutient-elle.

Quant au maire de North Hatley, Michael Page, il croit que la venue des Clinton en région aura servi à faire rayonner son patelin, considéré par plusieurs comme un des plus beaux villages du Québec.

« Des gens seront sûrement intéressés à venir chez nous maintenant que cette famille a fait un séjour ici. C'est du positif pour nous. Je suis bien fier du rôle joué dans cette histoire par le Manoir Hovey, l'hôtel numéro un au Canada », mentionne-t-il.

Ajoutons que Michael Page fait partie de ceux qui ont discuté longuement avec l'ex-président Bill Clinton la semaine dernière. « Entre autres, il m'a qu'il avait trouvé les gens respectueux à leur égard dans le village. Les gens se regroupaient quand ils les voyaient, mais n'étaient pas harcelants », note-t-il.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer