Temps d'attente normal pour revenir des États-Unis

L'an dernier, lors du retour des vacances de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

L'an dernier, lors du retour des vacances de la construction, le temps d'attente à la douane de Stanstead était de moins de 30 minutes, selon l'Agence des services frontaliers du Canada.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les voyageurs qui reviendront des États-Unis, en ce dernier week-end des vacances de la construction, devront être patients en se présentant à la douane de Stanstead, mais certainement moins qu'en traversant la frontière pour s'y rendre.

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) prévoit que le temps d'attente sera similaire à celui enregistré l'an dernier, malgré l'affluence plus grande observée des Québécois en vacances chez nos voisins du sud cette année.

Le samedi 6 août 2016, 2007 véhicules ont traversé la frontière au bureau de Stanstead via la route 55. Le lendemain, ce sont 1746 véhicules qui se sont présentés au même bureau frontalier.

Le temps d'attente à ce poste frontalier a été en deçà de 30 minutes, ajoute-t-on dans un courriel.

Rappelons que le ministère des Transports du Québec avait suggéré aux automobilistes voulant se rendre aux États-Unis pour les vacances de la construction d'éviter le poste frontalier de Stanstead.

Le temps d'attente risquait d'être de plusieurs heures en raison de travaux de rénovation des installations douanières de Derby Line par le gouvernement des États-Unis.

L'agence frontalière canadienne recommande aux voyageurs qui reviendront en fin de semaine de planifier le retour au pays afin de réduire les délais à la frontière terrestre.

L'ASFC propose d'éviter les périodes de grand achalandage, qui surviennent surtout entre 14 h et minuit. On peut se ternir informé des temps d'attente à la frontière en consultant le site web de l'ASFC ou en téléchargeant l'application mobile FrontièreCan.

Les agents aux aguets

On doit avoir des pièces d'identité appropriées pour les adultes comme pour les enfants qui font partie du voyage, peu importe leur âge.

« Les agents de l'ASFC sont aux aguets afin de repérer les enfants disparus et peuvent poser des questions sur les enfants qui voyagent avec vous. Si vous avez ou si vous partagez la garde légale des enfants, ayez en votre possession des copies des documents juridiques pertinents comme le droit de garde », avertit-on.

À son retour au Canada, on doit déclarer toutes les marchandises achetées et reçues en cadeau en ayant en main tous les reçus d'achats.

« Les agents peuvent vous demander de fournir les reçus des marchandises que vous avez achetées et vos reçus d'hôtel pour vérifier la durée de votre séjour à l'extérieur du pays. Afin d'éviter les délais, gardez vos reçus ensemble et à portée de la main », précise-t-on.

L'entrée au Canada de certaines marchandises est interdite ou restreinte, comme les armes, certains produits végétaux et animaux, des produits de santé, le bois de chauffage.

Selon la durée de votre séjour à l'étranger, on peut avoir droit à certaines exemptions personnelles. Les boissons alcoolisées et les produits du tabac peuvent être inclus dans votre exemption de 48 heures, mais certaines restrictions s'appliquent.

Pour toute information complémentaire, on peut consulter la section « Je déclare » du site Internet de l'ASFC au ou contactez le Service d'information sur la frontière au 1 800 461-9999.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer