L'école de la Voie-Lactée s'agrandit enfin

Des élèves de l'école de la Voie-Lactée, à... (La Tribune, Ronald Martel)

Agrandir

Des élèves de l'école de la Voie-Lactée, à Notre-Dame-des-Bois, s'en donnaient à coeur joie lors de la cérémonie de la première pelletée de terre du projet de l'agrandissement de leur école, devant les adultes qui se réjouissaient du démarrage de ce projet tellement attendu.

La Tribune, Ronald Martel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Notre-Dame-des-Bois) C'est le maire de Notre-Dame-des-Bois, Yvan Goyette, qui a résumé le mieux la situation : « On a fini de rêver! » Ces paroles ont été accueillies par une salve d'applaudissements de la part du personnel enseignant et des élèves de l'école de la Voie-Lactée lors de la première pelletée de terre des travaux d'agrandissement. Il y a plusieurs années que le projet d'agrandissement de cette école se laisse désirer. « Ce n'est plus un rêve, c'est une réalité! Merci à ceux qui y ont cru, merci à ceux qui se sont impliqués, merci à nos gouvernements et à nos partenaires. »

Quelques demandes de subventions, de campagnes de financement et de collaborations avec différents partenaires plus tard, on est enfin prêts à procéder : on attendait la fin des classes pour amorcer enfin les travaux.

L'investissement total sera maintenant de 1,1 million $.

La première pelletée de terre, mardi matin, a réuni les enseignants de l'école, un certain nombre d'élèves représentant la communauté, des parents, le maire de Notre-Dame-des-Bois Yvan Goyette, et la conseillère municipale responsable du projet, Julie Demers, la directrice de l'école, Josée Pelletier, le président de la Commission scolaire des Hauts-Cantons (CSHC), Yves Gilbert, et une commissaire, Hélène Prévost, de même que des collaborateurs-donateurs.

Il faut mentionner que le projet communauté-école s'appuie sur un large partenariat entre la Municipalité, l'école, la commission scolaire et la communauté qui va également en profiter.

« Le projet s'insère exactement dans la Politique de la réussite scolaire que le gouvernement a annoncé la semaine dernière », a admis le président, Yves Gilbert, de la CSHC. « La communauté ici s'est prise en main. Il s'agit d'un projet mobilisateur pour Notre-Dame-des-Bois. Je suis très fier, car l'infrastructure qui sera construite va permettre à la communauté et aux élèves de s'accomplir. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer