Foresta Lumina: les «lumineurs» utilisés pour peaufiner le site

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Coaticook) L'attraction Foresta Lumina entamera sa quatrième saison vendredi soir. Au menu, deux nouvelles zones enchantées, qui ont coûté près d'un million de dollars, tenteront de séduire les visiteurs.

Caroline Sage... (Spectre Média, Marie-Lou Béland) - image 1.0

Agrandir

Caroline Sage

Spectre Média, Marie-Lou Béland

La directrice générale du Parc de la Gorge de Coaticook, Caroline Sage, a utilisé les critiques des «lumineurs» pour peaufiner le site, qui a déjà accueilli 375 000 visiteurs en quatre ans. «On s'est fié aux commentaires des visiteurs pour bonifier l'ensemble des zones. On voulait les rendre plus immersives et enlever les irritants, ce qu'on a fait», spécifie-t-elle, au terme de la visite destinée aux médias.

Dans les changements majeurs, les participants peuvent maintenant prendre part au spectacle en jouant de la musique sur des instruments géants, entre autres.

Dans l'autre zone ajoutée, la fin de l'aventure Foresta Lumina est mieux expliquée. «On voulait une zone qui fermait la boucle de l'histoire, explique Mme Sage. Donc c'est une projection de proximité. On a vraiment l'impression que c'est à côté de nous!»

 Outre les grosses modifications, plusieurs petits détails ont été apportés. Certains secteurs, comme des parois rocheuses, sont plus illuminés. D'autre part, des bancs ont été ajoutés, afin que tout le monde puisse prendre le temps d'apprécier le spectacle.

Personnes à mobilité réduite

Si le parcours attire bien des familles, les personnes à mobilité réduite ont plus difficilement accès aux lieux magiques. Les pentes et les escaliers sont des obstacles de taille pour une personne en fauteuil roulant.

«C'est notre prochain défi, a commenté Caroline Sage. On aimerait que les personnes à mobilité réduite aient au moins accès à certaines zones. Ils ne pourront peut-être pas avoir accès à l'ensemble du parcours, mais au moins aux zones ajoutées et la zone de projection.»

«Le Walt Disney de la nature»

Le président de la société de la gorge de Coaticook Simon Madore, a un beau rêve pour l'attraction qui est unique en son genre. «Notre objectif au parc de la Gorge, c'est de devenir le Walt Disney de la nature. C'est une belle ambition. C'est toute une aventure de partir une aussi grosse affaire, de voir que les clients sont heureux et qu'ils reviennent. Cet été, on est partis en feu», affirme-t-il, la fierté dans les yeux, lorsqu'il s'est adressé au public avant d'entamer le parcours.

La saison 2017 de Foresta Lumina débute cette fin de semaine, et se terminera le 8 octobre prochain.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer