L'UPA sonde les propriétaires de petite ferme

François Bourassa... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

François Bourassa

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les producteurs agricoles estriens dont les revenus bruts se situent sous la barre des 50 000 $ sont invités à répondre à un sondage lancé par l'UPA-Estrie.

On veut ainsi en savoir plus sur les réalités, les besoins et les attentes des propriétaires de ferme de petite taille.

Le groupe de travail sur les fermes de petite taille invite également les producteurs dont les revenus bruts agricoles se situent entre 50 000 $ et 100 000 $ à répondre au sondage, car leur réalité est semblable. Ils ont souvent dû passer par une phase de démarrage au cours de laquelle leurs revenus étaient moindres, précise-t-on.

« Depuis quelques années, l'UPA-Estrie a mis sur pied ce groupe de travail, car nous nous rendons compte que de nombreuses fermes de notre région génèrent des revenus de moins de 50 000 $, que ce soit par choix ou parce que les circonstances les y obligent », explique François Bourassa, président de la Fédération de l'UPA-Estrie et président du groupe de travail.

« Nous constatons également que des enjeux particuliers touchent ces producteurs, notamment en ce qui concerne la rentabilité de leur entreprise, la mise en marché de leur production ou l'accès aux programmes de subvention.»

Pour répondre au sondage, il suffit de se rendre sur le site web https://fr.surveymonkey.com/r/fermespetitetaille, avant le 30 avril 2017. Le sondage est aussi accessible via le site Web de l'UPA-Estrie www.estrie.upa.qc.ca.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer