Valcourt 2030 met sur pied un marché public

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julie Lupien

(Valcourt) Marché public, stationnement pour véhicules récréatifs et parcours patrimonial, voilà quelques-uns des projets qui seront réalisés à Valcourt en 2017. Le dévoilement s'est concrétisé lors du Grand Rendez-vous 2017 de Valcourt 2030 réunissant plus de 80 participants au Musée de l'ingéniosité J.-A. Bombardier, mercredi dernier.

« Le gros projet, c'est le marché public saisonnier. Déjà, près d'une dizaine de producteurs de l'Estrie ont répondu à l'appel, ce qui correspond à notre objectif pour la première année. Le marché sera ouvert les mercredis de 15 h 30 à 18 h au parc Camille-Rouillard à partir du 28 juin », annonce Josée Bélanger, coordonnatrice de Valcourt 2030.

Le comité de développement économique a aussi travaillé sur la mise en place d'un stationnement gratuit pour les véhicules récréatifs sur les terrains de l'aréna. « L'emplacement accueillera les Winnebagos dès cet été. Le camping Havana, très achalandé, est près de Valcourt. On voulait profiter de la manne. »

Dans la foulée des initiatives annoncées, elle ajoute que la création d'un comité culturel, devenu un nouvel organisme à but non lucratif, a permis la réalisation d'un projet de Ciné-club. « Le comité est en processus de demande de financement et nous avons bon espoir qu'il sera en fonction cet automne. »

L'équipe travaille aussi sur une exposition de photos et le développement d'un circuit de géocaching.

Afin de mettre en valeur les points d'intérêts de la municipalité et son canton, les visiteurs du Grand Valcourt auront entre leurs mains une nouvelle brochure touristique. Ils pourront ainsi parcourir une route patrimoniale qui englobera neuf lieux dignes d'attention, dont le Manoir Joseph-Armand Bombardier et le siège social de BRP. Un circuit de six arrêts pourra se faire à pied.

Certains dossiers sont financés en partie par l'organisme Valcourt 2030. Soixante-quinze pour cent de son financement provient en parts égales de la Ville de Valcourt et du canton de Valcourt. L'organisation peut aussi compter sur l'aide de BRP, de la Fondation J. Armand Bombardier et quelques donateurs particuliers.

À son tour, l'organisme peut financer certaines initiatives comme le déploiement du projet carboneutre de l'école secondaire l'Odyssée.

« Les sommes investies par Valcourt 2030 servent de levier pour différents projets. Notre aide monétaire correspond à une contribution du milieu suffisante dans l'obtention des demandes d'aide financière déposées par les organismes », soutient Josée Bélanger.

Ce Grand rendez-vous permettait aux organisateurs de faire un bilan des travaux effectués par les différents comités de Valcourt 2030 en 2016 et de poursuivre la réflexion sur les enjeux et défis.

Le maire de la municipalité de Valcourt, Renald Chênevert, a d'ailleurs mentionné que « de constater que l'intérêt des gens y est toujours un an plus tard nous donne de l'oxygène pour continuer ».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer