«Des signaux intéressants» de Couillard pour Lac-Mégantic

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a réitéré son appui au... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Lac-Mégantic) Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a réitéré son appui au projet de voie de contournement ferroviaire du centre-ville de Lac-Mégantic, en s'engageant même à participer à son financement de façon minoritaire, demandant du même coup au gouvernement fédéral de contribuer majoritairement à ce projet sous sa juridiction.

Le conseiller municipal de Lac-Mégantic, Pierre Latulippe, et... (La Tribune, Ronald Martel) - image 1.0

Agrandir

Le conseiller municipal de Lac-Mégantic, Pierre Latulippe, et la directrice générale, Marie-Claude Arguin, ont accompagné le maire Jean-Guy Cloutier, lors de sa rencontre de mardi matin avec le premier ministre Philippe Couillard, pour discuter du dossier de la voie de contournement ferroviaire visant à faire passer les trains hors du centre-ville de Lac-Mégantic.

La Tribune, Ronald Martel

C'est ce que le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, a rapporté mercredi avant-midi, en traçant un bilan très positif de sa rencontre avec M. Couillard, la veille, à propos de ce dossier qui fait couler beaucoup d'encre depuis plusieurs années, et de l'accélération de son étude de faisabilité, qui dure déjà depuis plus d'un an. M. Cloutier a déjà exprimé le souhait de voir la réalisation de la voie de contournement devancée de deux bonnes années.

«Nous avons eu une très belle rencontre, je suis très satisfait de l'ouverture et de l'écoute de M. Couillard. Notre population voulait plus de transparence au sujet de nos échanges avec le gouvernement, nous avons l'autorisation du premier ministre de rendre public le contenu de nos échanges. Au sujet des demandes de Lac-Mégantic pour la voie de contournement, nous avons eu de très bonnes nouvelles», a déclaré le maire Cloutier.

«Le premier ministre a aussi manifesté beaucoup d'empathie pour la population de Lac-Mégantic. Je dois souligner l'exceptionnelle collaboration de notre député, M. Ghislain Bolduc, qui s'est approprié le dossier de la voie de contournement et est allé en parler au premier ministre.»

Le maire Cloutier était accompagné par la directrice générale de Lac-Mégantic, Marie-Claude Arguin, et par le conseiller municipal Pierre Latulippe. Le premier ministre, quant à lui, avait à ses côtés le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire et ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, et le député de Mégantic et adjoint parlementaire du ministre des Transports, Ghislain Bolduc.

«M. Couillard a affirmé que son gouvernement investit beaucoup d'efforts pour accélérer le processus de l'étude de faisabilité de la voie de contournement, pour que ce soit moins compliqué. Il travaille avec son monde et des annonces devraient suivre à brève échéance. Il soutiendra aussi financièrement le plan d'affaires, en temps et lieu. Ce sont des signaux intéressants de la part du gouvernement. La population pourra enfin dormir sur ses deux oreilles quand la voie de contournement fera passer les trains hors du centre-ville», a ajouté M. Cloutier.

M. le maire a ensuite indiqué qu'il parlerait dès jeudi (aujourd'hui) au ministre des Transports du Canada, Marc Garneau, dont le bureau lui a placé un appel mercredi. Il a spécifié que le gouvernement provincial négocie actuellement avec le fédéral pour faire avancer le dossier de la voie de contournement.

Questionné au sujet du plan d'action pour faire accélérer l'étude de faisabilité, qui a été évoqué, mais tenu secret au cours des semaines précédentes, le maire Cloutier a indiqué qu'il appartiendrait probablement au gouvernement de le rendre public, d'ici quelques semaines, quand il le jugera à propos.

« Notre gouvernement est d'accord pour accélérer le processus », dit le député Bolduc

Le député de Mégantic, Ghislain Bolduc, a manifesté son empathie envers «les milliers de Méganticois qui souffrent encore d'un choc post-traumatique, à la suite de la tragédie du 6 juillet 2013. Même si le gouvernement fédéral est l'autorité de contrôle sur les voies ferrées, c'est aussi notre responsabilité, nous voulons participer à ce dossier exceptionnel, non reproductible ailleurs, qu'est cette situation de Lac-Mégantic.»

Il a participé de façon intensive à la préparation et à la rencontre elle-même entre le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier.

«Notre gouvernement est d'accord pour accélérer le processus de réalisation de la voie de contournement, mais à l'intérieur de la réglementation en vigueur au Québec, même si c'est de juridiction fédérale, il y a des interactions sur le territoire québécois. Nous allons également accélérer et soutenir financièrement le plan d'affaires de la voie de contournement», a-t-il ajouté.

«C'est difficile, pour l'instant, de dire le nombre de mois ou d'années que l'échéancier pourra être devancé.

«Mais d'ici mai 2017, nous ferons une annonce à propos d'une des étapes ultérieures, afin d'accélérer le processus de façon significative, si tout répond à un parcours normal des choses, en d'autres mots, si tous les astres sont bien alignés.»




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer