Lac-Mégantic : problème de circulation lourde sur la 263

Un problème de circulation des camions lourds persiste,... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Un problème de circulation des camions lourds persiste, sur la route 263, pourtant classée blanche, à partir du carrefour giratoire de Nantes, en passant par les municipalités de Marston et Piopolis.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Lac-Mégantic) Un problème de circulation des camions lourds persiste, sur la route 263, pourtant classée blanche, à partir du carrefour giratoire de Nantes, en passant par les municipalités de Marston et Piopolis. Cette route compte plusieurs côtes et n'a pas été construite pour un flot considérable de camions lourds, qui de surcroît rendent aléatoire la sécurité des citoyens et des touristes durant l'été.

Le conseil municipal de Lac-Mégantic, mardi soir, par voie de résolution, a demandé au ministère des Transports du Québec (MTQ) de prolonger la voie de contournement routière qui a été construite au début des années 2010, pour dévier le transport lourd des rues Laval et Frontenac, au centre-ville, à partir du carrefour giratoire, jusqu'à la route 204, à Frontenac. Une voie qui avait permis également un meilleur accès au parc industriel de Lac-Mégantic et d'améliorer la qualité de vie des résidants et utilisateurs du centre-ville. Incidemment, cette voie de contournement a joué un rôle prépondérant pendant la fermeture du pont Agnès pour relier les deux paroisses de Lac-Mégantic à la suite de la tragédie du 6 juillet 2013.

Mais de la route 204, les camionneurs doivent emprunter, à l'heure actuelle, la rue Salaberry, dans le quartier Fatima de Lac-Mégantic, passer sous le viaduc de chemin de fer et continuer vers Woburn et les États-Unis par la rue Agnès et la route 161. Mais ce viaduc de chemin de fer rend la circulation difficile pour les camionneurs qui, en grand nombre, préfèrent emprunter la route 263 au carrefour giratoire, vers Marston et Piopolis.

Les Municipalités de Marston et Piopolis se sont plusieurs fois adressées au MTQ pour que la route 263 traversant leur territoire soit interdite à la circulation lourde, mais le ministère a toujours rejeté leurs demandes.

La Ville de Lac-Mégantic croit que cette problématique doit être réglée une fois pour toutes. Le prolongement de la voie de contournement, au sud-est de la ville, entre les routes 204 et 161, constitue la meilleure façon de régler cet irritant majeur.

La résolution unanime à cet effet sera donc acheminée au ministre des Transports, Laurent Lessard, au ministre responsable de la région de l'Estrie, Luc Fortin, au député de Mégantic, Ghislain Bolduc, à Gilles Bourque, du bureau régional du MTQ, et aux municipalités de la MRC touchées par ce projet.

Prolongation de réservations de terrains

Lors de la même assemblée, le conseil municipal de Lac-Mégantic a accepté de prolonger la réservation de certains terrains du centre-ville à reconstruire, au bénéfice de deux projets majeurs, soit pour la construction de l'Institut en culture de sécurité industrielle Mégantic, dont le responsable est Béland Audet, et pour le projet de complexe hôtelier Le Mégantic, du promoteur Pierre Bédard.

Dans le cas du premier projet, il s'agira de choisir entre deux emplacements avant le 30 juin 2017, alors que pour le complexe hôtelier, le terrain sera dorénavant réservé jusqu'au 8 juillet 2017.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer