Robert Ranger veut être réélu à Magog

Robert Ranger sollicitera un troisième mandat, dans le... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Robert Ranger sollicitera un troisième mandat, dans le futur district numéro un.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un autre membre du conseil municipal de Magog confirme qu'il sollicitera un nouveau mandat lors des prochaines élections. Robert Ranger confie qu'il aime trop son rôle pour tourner le dos à cette fonction.

« J'aime le travail de conseiller municipal, lance-t-il. Et mon travail, depuis ma première élection, donne des résultats. Par exemple, je me suis impliqué dans le dossier de la mise à l'eau des bateaux au quai MacPherson et ça semble vouloir fonctionner. J'ai aussi travaillé dans le dossier des bannières commerciales et ça a été positif. En plus, des travaux majeurs ont été réalisés dans le secteur Southière. »

S'il est élu pour une troisième fois, Robert Ranger entend intervenir à nouveau dans le but d'obtenir une réduction additionnelle de la vitesse permise sur la rue Principale Ouest, à proximité du chemin Roy et du Carrefour santé globale. Il désire également favoriser le développement de ce même secteur de la ville.

M. Ranger affirme qu'il n'a jamais songé à abandonner la politique municipale en dépit des difficultés majeures traversées par le conseil de ville de Magog en 2016. « Ça pouvait être décourageant par moment, mais lâcher n'était pas une option pour moi », assure-t-il.

Le conseiller municipal tentera d'être élu dans le futur district numéro un. « C'est à peu près le même district que celui que je représente, mais un peu plus grand », indique-t-il.

Jérémy Parent... (Imacom: Claude Poulin) - image 2.0

Agrandir

Jérémy Parent

Imacom: Claude Poulin

Jérémy Parent y va

Dans le futur district numéro deux, l'appel de la politique aura fini par l'emporter pour Jérémy Parent. Après avoir laissé entendre qu'il n'envisageait pas de se porter candidat lors des prochaines élections municipales, M. Parent annonce finalement qu'il tentera d'obtenir un poste de conseiller à Magog en novembre. 

M. Parent admet que les événements qui ont secoué l'Hôtel de Ville de Magog, durant la première moitié de l'année 2016, avaient refroidi son ardeur. Mais le contexte actuel le rend plus enthousiaste.

« Des choses ont changé depuis ce temps-là et je vois que je ne serais pas pris dans un jeu d'influence une fois élu. Je sens qu'il est à nouveau possible de faire avancer la ville », note celui qui dirige le site de Bleu lavande dans le Canton de Stanstead.

Jérémy Parent a déjà été directeur général à la Chambre de commerce et d'industrie Magog-Orford et de la Fête des vendanges.

Il a également été candidat lors de l'élection municipale de 2013.

« Je vois en Magog une ville qui peut se développer. Il a des cycles et on est en plein milieu d'un virage à l'échelle locale », fait-il valoir.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer