Des sentiers « tout moelleux »

Plusieurs amateurs de plein air se sont rendus... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Plusieurs amateurs de plein air se sont rendus au parc du Mont-Orford lundi afin de profiter des joies de l'hiver.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Orford) Les tempêtes ayant laissé 25 centimètres de neige et plus au sol ont été rares au cours des dernières années. Sans surprise, la tempête de dimanche a donc fait le bonheur des gens de l'industrie du ski et des amateurs de sports d'hiver.

« C'est tout moelleux dans les sentiers et, en plus, il ne fait pas trop froid. C'est super pour la raquette. On avait pas eu d'aussi bonnes conditions jusqu'à date cet hiver », a lancé Valérie Giroux, qui était au parc national du Mont-Orford avec son conjoint, Claude Des Roches, lundi après-midi.

Habitant dans le secteur de Québec, le couple séjourne présentement quelques jours dans la région estrienne. Il a aussi prévu s'élancer dans les sentiers de ski du parc pendant son séjour en Estrie.

« Ce sont de petites vacances qu'on avait prévues à l'avance. On se trouve chanceux d'arriver juste au moment où il vient de tomber de la nouvelle neige au sol », a reconnu Valérie Giroux.

Habitué à skier dans le parc du Mont-Orford, Pierre Bérubé affichait également son enthousiasme en décrivant les conditions de ski. « J'en suis à ma 40e sortie de l'hiver et celle-ci est dans mes dix meilleures de la saison. La neige est poudreuse. Il y a une impression de pureté qui se dégage. C'est reposant dans les sentiers », a déclaré ce skieur.

Directrice du parc du Mont-Orford, Brigitte Marchand ne cachait pas sa joie lundi. « Enfin, on a eu une vraie tempête. On nous en a promis quelques-unes au fil de l'hiver, mais on passait toujours à côté. Ça nous aide d'avoir de la neige fraîche parce qu'on peut plus facilement retravailler les pistes », a-t-elle confié.

Si plusieurs épisodes de pluie et de verglas sont survenus depuis le début de l'hiver, l'achalandage dans le parc est tout de même demeuré satisfaisant. Mme Marchand a en effet indiqué que les revenus générés par le ski de fond, la raquette, la marche avec crampons, le fatbike et la location d'unités d'hébergement sont supérieurs aux attentes. « Nous enregistrons une augmentation de 15 pour cent par rapport à nos objectifs de revenus. Nous sommes bien heureux! », a-t-elle remarqué.

Notons que samedi, les familles auront accès au parc sans frais, et ce, dans le cadre d'une journée portes ouvertes touchant toute une série de lieux gérés par la Société des établissements de plein air du Québec.

Ski alpin

Grand patron de Bromont, montagne d'expériences, Charles Désourdy note que les stations de ski « attendent toujours des tempêtes ».

« Tout le monde a le sourire, autant parmi le personnel que chez les clients. On fabrique de la neige, mais jamais on ne remplacera l'euphorie provoquée par ce type d'événement météo. »

Cette tempête tombe particulièrement bien étant donné que les élèves de tout le Québec profiteront de leur relâche scolaire au cours des semaines à venir. « Si on n'a pas de dégels accompagnés de pluie ou de verglas, on aura une bonne relâche », a estimé M. Désourdy.

À la station Mont Orford, on aurait reçu plus de 50 centimètres de neige durant les sept derniers jours.

« On s'attend à une fin de semaine achalandée et on est en bonne position pour connaître une belle relâche. Les conditions de ski sont impeccables en ce moment », a noté Mélanie Morier, directrice des ventes et du marketing au Mont Orford.

Propriétaire de la station Owl's Head, Fred Korman a pour sa part déjà connu des hivers plus enneigés. Il croit que la tempête aura un effet sur l'achalandage dans les centres de ski de la région. « Ça nous aidera », affirme-t-il.

La station Mont Sutton semble avoir reçu un peu moins de neige dimanche et lundi. N'empêche, la quinzaine de centimètres tombés sur place font le bonheur de ses dirigeants. « Ça crée de l'excitation! », assure Chloé Chagnon, coordonnatrice des communications au Mont Sutton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer