Le télésiège du mont Alfred-DesRochers demeure fiable

Le télésiège double qui se trouve sur le... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Le télésiège double qui se trouve sur le mont Alfred-DesRochers à la station de ski du Mont-Orford devrait bientôt être remis en service. -

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Évacué avec l'aide des pompiers vendredi dernier, le télésiège double se trouvant sur le mont Alfred-DesRochers devrait être remis en service cette fin de semaine. Les dirigeants de la station Mont Orford sont persuadés que la remontée mécanique en question demeure fiable malgré son âge avancé.

L'évacuation survenue vendredi a été causée par un bris dans le « système de propulsion » du télésiège. La station a été contrainte de commander une pièce de remplacement avant d'être en mesure de réaliser la réparation nécessaire.

Résolument spectaculaires, les évacuations semblables à celle qui s'est produite vendredi dernier, à la station Mont Orford, ne sont pas fréquentes. Mais tous les centres de ski de la province ou presque sont à l'occasion confrontés à ce type de situation, qui met à l'épreuve la patience d'une partie de la clientèle. Le travail des secouristes permet habituellement de faire en sorte que tous en sortent sans la moindre égratignure.

« De notre côté, on ne croit qu'il y a un lien entre l'âge de ce télésiège et ce qui s'est passé vendredi, affirme Jacques Demers, président de la Corporation ski et golf Mont-Orford. Vous savez, on a aussi connu des difficultés avec des remontées plus jeunes durant les dernières années. Ce sont des choses qui arrivent. Ce n'est pas inhabituel. »

Comme les autres centres de ski du Québec, la station Mont Orford est soumise à des normes strictes d'entretien des remontées mécaniques. Cela la force à effectuer régulièrement des vérifications et des réparations préventives.

« Dans nos plans »

Bien qu'il se fasse rassurant, Jacques Demers confie que la Corporation ski et golf Mont-Orford aimerait remplacer le télésiège double du mont Alfred-DesRochers. « C'est dans nos plans », note-t-il.

Directrice des ventes et du marketing au Mont Orford, Mélanie Morier souligne pour sa part que les pistes du mont Alfred-

DesRochers plaisent princi-

palement aux skieurs débutants et intermédiaires, deux clientèles que le centre de ski aimerait pouvoir satisfaire encore davantage.

Rappelons que les municipalités de la MRC de Memphrémagog ont accepté d'investir

2,5 millions $ dans la station de ski au cours des cinq années à venir. Un plan d'investissements sera éventuellement élaboré par les dirigeants de l'organisation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer