Hamm prévoit une ère de prospérité

La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, a livré... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, a livré un discours optimiste devant plus de 100 membres de la CCIMO mercredi soir. On l'aperçoit ici en compagnie d'Éric Graveson, coprésident de la CCIMO, ainsi que de Charles Gaulin, avocat chez Monty Sylvestre et membre du conseil d'administration de la chambre de commerce. -

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Une ère de prospérité est sur le point de s'amorcer à Magog. Voilà l'essentiel du message qu'a livré Vicki-May Hamm à l'occasion du Souper de la mairesse de Magog, un événement organisé par la Chambre de commerce et d'industrie Magog-Orford (CCIMO).

Mme Hamm s'est même permis de faire des « prédictions » devant les quelque 120 membres de la CCIMO qui étaient présents à l'activité tenue mercredi soir dans un restaurant de la ville.

« Je prédis que bientôt on aura un centre-ville prospère, de nouvelles entreprises manufacturières avec vitrine sur l'autoroute, un secteur des technologies de l'information dynamique, une industrie touristique forte, des projets majeurs dans l'ancienne Dominion textile, une deuxième glace à l'aréna et des nouveautés à la station Mont Orford », a énuméré la mairesse de Magog.

Mais Vicki-May Hamm ne s'est pas contentée de faire une énumération d'éléments plus ou moins concrets d'éléments. Elle a lancé une série de chiffres dans le but de convaincre son auditoire que Magog se trouve résolument sur la bonne voie à l'heure actuelle.

« Nous avons pour 300 millions $ en projets sérieux sur la table actuellement, a-t-elle révélé. Nos équipes à la Ville de Magog ne fournissent pas, tellement ça bouge. »

Dans le secteur résidentiel uniquement, des projets d'une valeur totale de 173 M$ pourraient se concrétiser à courte ou moyenne échéance, selon Mme Hamm. De plus, 39 M$ seront potentiellement injectés dans le secteur industriel à Magog et les entreprises touristiques prévoiraient effectuer des investissements de 51 M$ dans un avenir pas si lointain.

« Je vous le dis, Magog fait des jaloux à l'extérieur. On reste en croissance, ces années-ci, alors que des villes gèrent la décroissance. »

D'ailleurs, pour que la situation de la municipalité continue à s'améliorer, la mairesse de Magog a invité les membres de la CCIMO à agir comme des « ambassadeurs » partout où ils vont.

Le centre-ville

Vicki-May Hamm a également pris quelques minutes pour parler du centre-ville de Magog, où des travaux d'environ 20 M$ seront réalisés durant les prochaines années.

« C'est le plus gros projet jamais fait par la Ville, a déclaré Mme Hamm. Après les travaux, on aura le plus beau centre-ville au Québec. Je trouve ça super excitant! »

Des commerçants du centre-ville de Magog craignent les contrecoups d'un chantier aussi long que celui prévu, mais la mairesse invite ceux qui ont des appréhensions à garder espoir. « On va s'en sortir si on se serre les coudes ». a-t-elle lancé mercredi soir.

Par ailleurs, la mairesse sait qu'il est parfois compliqué pour les entrepreneurs d'obtenir toutes les autorisations souhaitées de la part de la municipalité qu'elle dirige. « On a fait des efforts pour améliorer les choses et le service client à été revu. On va continuer dans le même sens et j'espère que, un jour, je n'entendrai plus de gens me dire que c'est difficile d'investir chez nous », a-t-elle affirmé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer