Le centre-ville de Lac-Mégantic en 7 arrêts

Le Colibri... (Image fournie par Thierry Roche)

Agrandir

Le Colibri

Image fournie par Thierry Roche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(Lac-Mégantic) Développement durable

Il est au coeur de la reconstruction du centre-ville. Cela se traduit dans les infrastructures et les aménagements qui favorisent l'économie des ressources, les déplacements actifs et un faible impact environnemental. Cela signifie aussi que les projets doivent avoir des retombées positives dans la communauté et assurer leur pérennité financière. L'administration municipale a mis en place des incitatifs financiers pour la construction de bâtiments selon les normes LEED ou Novoclimat.

Le Colibri

Né d'un élan de solidarité française, le bâtiment qui remplacera l'ancienne capitainerie, en face de la marina municipale, se veut un exemple de construction durable. Le lieu sera exploité par un OBNL et deviendra un centre d'interprétation de l'histoire récente de la ville, un lieu de démonstration des technologies de l'énergie et un espace de rencontre pour la communauté. La chargée de projet française Fabienne Joly, qui s'est installée à Lac-Mégantic avec mari et enfants il y a un an pour porter le projet plus loin, est retournée en Rhône-Alpes le mois dernier pour renouveler l'adhésion des partenaires. Il reste à attacher le financement de 4 millions $ pour une possible mise en chantier à la fin de 2017.

Centre du savoir

Pour partager avec d'autres communautés et d'autres organisations toute l'expertise acquise dans l'épreuve, « à partir de ce qu'on a vécu mais pas exclusivement », explique le directeur du Bureau de reconstruction Stéphane Lavallée. On parle ici d'expertise dans la gestion des mesures d'urgence, l'intervention psychosociale et la démarche de participation citoyenne, ainsi que la sécurité ferroviaire. Le premier projet à y voir le jour sera sans doute l'Institut en culture de sécurité industrielle Mégantic, un organisme sans but lucratif dont l'objectif est de créer un centre de formation en sécurité industrielle et ferroviaire d'envergure pancanadienne.

Atelier de fabrication

Outre le résidentiel, le commercial et l'institutionnel, on souhaite intégrer des ateliers de fabrication au centre-ville, histoire d'attirer ces nouveaux entrepreneurs désireux de travailler, consommer et vivre dans un espace restreint où ils peuvent se déplacer à pied. Cela inclut le Quartier artisan porté par le Centre magnétique, qui veut faire de Lac-Mégantic la capitale québécoise du fait main.

Habitation

Au moins trois projets d'ensemble résidentiel sont déposés, dont un est en chantier par un constructeur privé. Le Projet des Vétérans comprendra 11 maisons jumelées sur le boulevard du même nom, dont trois seront habitées le printemps prochain. L'organisme Centre d'habitation et d'initiatives communautaires (CHIC) du Granit est en campagne de financement pour y ériger son deuxième complexe de logements abordables, le Concerto, qui comprendra 13 logements, des services de garde et un parc de jeux intérieurs. Enfin un projet de complexe d'habitations multigénérationnelles avec services partagés est avancé. Le secteur joue résolument la carte de la mixité sociale. Il y a place également pour quelques habitations avec commerce au niveau de la rue Frontenac comme dans le centre-ville d'avant.

Voie ferrée

« Il n'y a personne dans les promoteurs qui soulèvent la question de la voie de contournement, assure Stéphane Lavallée. Ce n'est pas un enjeu de la reconstruction. » Les mesures de sécurité mises en place depuis la tragédie sont de nature à rassurer les investisseurs, constate-t-il, tout en se disant pleinement conscient qu'elle est un enjeu majeur pour les Méganticois. « On partage totalement ce point de vue. La voie de contournement doit se faire. Elle va se faire un jour ou l'autre. »

Un grand centre-ville

Le périmètre du centre-ville englobe aujourd'hui les secteurs Papineau et Salaberry, où plusieurs commerces se sont relocalisés depuis trois ans. La reconstruction du centre-ville dit historique se fait en complémentarité avec ces nouveaux espaces commerciaux. « Ce ne sont pas trois centres-ville, c'est un centre-ville », dit M. Lavallée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer