La famille de Dean Stock poursuit son combat

Dean Stock, en compagnie de sa femme Paula... (PHOTO fournie par SLA-Québec)

Agrandir

Dean Stock, en compagnie de sa femme Paula et de ses enfants.

PHOTO fournie par SLA-Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) La période des Fêtes 2016 a une saveur un peu particulière pour Paula Stock et ses enfants, Luke, Grace et Sophie. Pour la première fois, les festivités se feront avec un grand absent; le papa, Dean Stock, ayant été emporté en septembre par la sclérose latérale amyotrophique (SLA), une maladie qui réduisait graduellement sa qualité de vie depuis deux ans.

« Même si les enfants et moi ressentons vivement l'absence de Dean à l'approche des Fêtes, l'amour qui nous lie mutuellement nous apporte beaucoup de réconfort et de joie. C'est son dernier cadeau pour nous, affirme Paula Stock. Portés par l'amour et la volonté de Dean, les enfants et moi sommes plus forts et unis que jamais face à cette épreuve. Bien sûr, nous sommes parfois tristes, mais mon mari nous a donné la force de continuer et, surtout, de chérir la vie qui s'ouvre à nous ».

Malgré la douleur de la disparition de l'ancien hockeyeur, la petite famille garde le cap. Elle a choisi de garder la tête haute et de poursuivre le combat que menait l'ancien des Tigres de Victoriaville contre la maladie communément appelée de « Lou Gherig » en référence à l'ancien joueur de baseball vedette qui en est décédé.

« Je sais personnellement à quel point la SLA affecte émotionnellement, financièrement et physiquement toute la famille. Les équipements spécialisés, l'aide financière et le soutien personnalisé de SLA Québec sont essentiels pour faire face à cette maladie. C'est pour cette raison que les enfants et moi continuons de nous impliquer. J'ai espoir que, tous ensemble, nous réussirons à trouver un remède à la SLA, en plus d'épauler les familles qui en ont grandement besoin », ajoute-t-elle.

Des moments difficiles

La famille Stock vivait des moments heureux lorsqu'en décembre 2014, Dean était diagnostiqué de la SLA, une nouvelle qui a frappé tout le monde de plein fouet.

« Ensemble depuis notre adolescence, nous pensions avoir la vie devant nous - et pouvoir en profiter avec nos enfants. Malheureusement, la maladie a progressivement pris la voix, les muscles et, finalement, en septembre dernier, la vie de mon mari alors qu'il n'avait que 39 ans », raconte Mme Stock.

À la suite du diagnostic, l'athlète de Dollard-des-Ormeaux et des proches se sont donné comme mission de sensibiliser le plus grand nombre de personnes possible à la réalité de la SLA, en plus d'amasser des fonds, de là est née l'Équipe Stock, qui est toujours en action. Rapidement, des centaines de personnes se sont ralliées à la cause, montrant à quel point l'union fait la force et l'espoir réside dans la solidarité.

Il est possible de donner afin de faire avancer la recherche concernant la Sclérose latérale amyotrophique en se rendant à l'adresse : sla-quebec.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer