Magog technopole reçoit finalement 75 000 $ de plus

André Métras...

Agrandir

André Métras

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) La Ville de Magog a accepté de hausser le montant qu'elle devait accorder à Magog technopole pour l'année 2017. Au lieu d'une somme de 200 000 $, l'organisme à vocation économique recevra 275 000 $ l'an prochain.

Vicki-May Hamm... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Vicki-May Hamm

Archives La Tribune

«Tant qu'il y aura des besoins à Magog technopole, on sera là pour aider, assure la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm. Le développement économique fait partie des priorités de la Ville de Magog.»

Mme Hamm précise toutefois que l'objectif n'est pas de laisser Magog technopole croître de manière incontrôlée. «On veut que cette organisation demeure agile et qu'elle soit relativement légère, fait-elle valoir. Dans les circonstances, je crois que le financement qu'on lui accorde est adéquat.»

Le conseiller municipal Robert Ranger émet néanmoins le souhait que la Ville hausse encore davantage le montant qu'elle octroie à Magog technopole. «Je suis fier des 275 000 $ qu'on lui donne pour 2017. Mais je considère que ce sont des peanuts . Juste avec les taxes foncières additionnelles qu'on va chercher grâce aux technologies de l'information, on récupère l'argent investi», a-t-il noté lors de la plus récente assemblée du conseil municipal de Magog.

Quoiqu'il accueille sans doute favorablement les commentaires de M. Ranger, le directeur général de Magog technopole, André Métras, se montre satisfait de l'augmentation du montant accordé par la Ville de Magog à son organisation.

«Au départ, Magog allouait 100 000 $, puis c'est 200 000 $ par an depuis quelques année. Et, à notre demande, la municipalité a accepté d'ajouter un autre 75 000 $ pour nous aider à faire face à différents besoins en 2017. Je suis très content de ça. Je considère que la Ville envoie un bon signal en investissant dans nos activités», estime M. Métras.

Selon celui-ci, le budget de Magog technopole atteindra probablement 375 000 $ en 2017. Une somme d'environ 100 000 $ devrait provenir du secteur privé. Aucun montant en provenance de Québec n'a été budgété, mais il se pourrait que le gouvernement provincial alloue une somme importante à l'organisme magogois l'an prochain.

Rappelons que Magog technopole a embauché une directrice générale adjointe durant les derniers mois. De plus, au début de 2017, l'organisme quittera les locaux qu'il occupe dans l'édifice de la MRC de Memphrémagog, situé sur la rue des Pins.

Le personnel de l'organisme ainsi que l'incubateur d'entreprises rattaché à ce dernier seront tous installés à l'Îlot du quai, une fois le déménagement effectué.

Plus tard, il est prévu que l'organisme déménagera ses pénates à l'intérieur de la future place Tourigny, présentement en construction à l'angle des rues Principale Ouest et Saint-Patrice Ouest.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer