Hausse sous les deux pour cent à Magog

Vicki-May Hamm... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Vicki-May Hamm

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Les propriétaires de maisons à Magog verront leur compte de taxes grimper de moins de deux pour cent en 2017. «C'est conforme à l'engagement qu'on avait pris et à la consigne qu'on avait donnée à nos directeurs de service en vue de l'an prochain», souligne la mairesse de la ville, Vicki-May Hamm.

Mme Hamm affirme que l'ensemble des dirigeants de la Ville de Magog ont dû faire de réels efforts pour contenir la hausse des taxes. Certains «projets mineurs» ont notamment dû être reportés d'au moins une année.

«Mais ça a été moins difficile que je le pensais de respecter notre cible, confesse la mairesse de Magog. On est encore en développement comme municipalité et ça fait en sorte qu'il y a constamment des projets de construction ou de rénovation qui entrent.»

On pourrait croire que la restructuration du service incendie limitait la marge de manoeuvre de la Ville. Or, ce n'est pas le cas puisque la hausse liée à cette restructuration sera principalement absorbée après 2017.

«Malheureusement, pour 2017, les subventions demandées pour quelques projets d'infrastructure ne sont pas au rendez-vous et ça a des impacts sur notre budget, déplore Vicki-May Hamm. Mais, heureusement, on a eu les subventions qu'on voulait pour la mise en valeur de la maison Merry, ce qui est une très bonne nouvelle.»

La mairesse soutient que la diminution des subventions provenant des gouvernements fédéral et provincial est un «problème pour le monde municipal» à l'heure actuelle.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer