«Nous avons donné notre maximum», dit Couillard

Le premier ministre du Québec et chef du... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le premier ministre du Québec et chef du Parti libéral Philippe Couillard est à son tour venu donner un coup de pouce au candidat Luc Dastous en prévision de l'élection complémentaire de lundi.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) Le premier ministre Philippe Couillard n'a pas l'intention de se prêter au jeu des prédictions en vue de l'élection partielle qui aura lieu le 5 décembre dans Arthabaska, mais s'est montré satisfait de la campagne des libéraux et de son candidat, Luc Dastous.

« Je ne sais pas si nous allons gagner, mais nous avons donné notre maximum. Luc a mené une campagne positive, il n'a pas insulté personne, ce qui est bien en politique. Il a même réussi à faire changer d'idée Gaétan Barrette, ce que même moi je n'arrive pas toujours à faire. Plusieurs députés et ministres sont venus rencontrer les gens de la région, il y a longtemps qu'on n'avait pas vu ça », résume le chef du Parti libéral du Québec.

Le candidat Dastous affirme avoir mis les bouchées doubles au cours du dernier mois afin de rencontrer le plus de gens possible sur le terrain. Il se targue d'avoir rencontré un garagiste qui n'avait pas vu un seul candidat au cours en 40 ans de service.

« J'ai fait beaucoup de terrain, il y a des villages que j'ai visités trois ou quatre fois. J'ai travaillé fort, je suis allé partout. Je me suis même découvert une passion pour la pétanque. On m'a offert une carte de membre et j'ai l'intention d'y aller », blague-t-il.

Le directeur du Carrefour jeunesse emploi affirme avoir rallié à sa cause en cours de campagne plusieurs personnes qui se disaient orphelines d'option politique. « C'est important de faire des additions », convient-il.

Maintenant qu'il a livré bataille ferme, il remet son sort entre les mains des électeurs et il comptera sur une importante équipe de bénévoles afin de faire sortir le vote et espère que le fait que son parti soit au pouvoir lui conférera un avantage. À cet égard, le premier ministre a lancé un message on ne peut plus clair aux gens de la région.

« On a annoncé l'agrandissement de l'urgence de l'HDA et le maintien des services de radiologie dans l'Érable, maintenant j'ai besoin de Luc. Il doit s'assurer que tout ça avance. Ça prend quelqu'un pour souffler dans le cou de Gaétan Barrette », signifie-t-il.

Le prolongement de la 55 sur les rails

Philippe Couillard a, par ailleurs, indiqué qu'il comprenait la nécessité que l'on prolonge l'autoroute 55 entre l'autoroute Jean-Lesage et Victoriaville. Il a indiqué que le projet était en cours d'analyse.

« Il n'est pas question pour nous d'en faire une annonce électoraliste, mais on comprend que c'est une préoccupation par souci de sécurité et d'amélioration de la mobilité des gens de la région vers l'autoroute 20 », dit-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer