La MRC des Appalaches a son centre de pédiatrie sociale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Thetford Mines) La MRC des Appalaches possède maintenant son centre de pédiatrie sociale. Chapeauté par la Fondation du Docteur Julien, le Centre de pédiatrie sociale des Appalaches est en opération depuis le début de la semaine et a vu le jour, entre autres, grâce aux 200 000 $ amassés dans la communauté pour sa première année d'existence.

La mission du CPS des Appalaches sera d'offrir un service médical et psychosocial aux enfants vulnérables de la région. «Les enfants vulnérables sont ceux qui vivent l'instabilité sociale, l'instabilité familiale, ont des troubles d'apprentissage, vivent l'isolement. Ce sont là des stresseurs toxiques qui en font des enfants vulnérables», d'expliquer M. Julien Le Beller, directeur général du Centre de pédiatrie sociale des Appalaches.

La région compte 1600 familles monoparentales. La Commission scolaire des Appalachesestime à 1370 le nombre d'enfants à risque d'être en situation de vulnérabilité en raison du taux de défavorisation des écoles et du seuil de faible revenu. Ce chiffre représente 24 pour cent des enfants, excluant la catégorie des 0-5 ans. Pas moins de 25 pour cent des enfants à la maternelle sont vulnérables au moins dans un domaine.

Trois points de services seront disponibles. Le siège social est situé dans le Centre Communautaire Marie-Agnès-Desrosiers à Thetford Mines. L'équipe clinique est formée de deux médecins, d'une travailleuse sociale et d'un infirmier. L'Espace-Famille de Disraeli et la Pierre-Douce de St-Pierre-de-Broughton seront aussi desservis par l'équipe du CPS des Appalaches à une fréquence déterminée par les besoins de chaque municipalité. Une prise en charge de 100 enfants est prévue pour la première année de démarrage.

M. Le Beller a précisé que l'un des objectifs était d'acquérir une unité mobile qui permettrait de desservir la totalité du territoire de la MRC des Appalaches. «Nous souhaitons rejoindre plus de 400 enfants dans les différentes municipalités de la MRC d'ici trois ans.»

Desjardins participe au financement du Centre avec une contribution de 210 000 $ sur une période de cinq ans tandis que la MRC des Appalaches s'est engagée à verser 1 $ par citoyen, soit 42 970 $ pour les trois prochaines années. «Nous sommes peut-être pauvres, mais nous sommes aussi très fiers», a déclaré le préfet de la MRC des Appalaches, Paul Vachon.

Plusieurs autres partenaires fondateurs ont permis le démarrage de ce projet en s'engageant pour des périodes de trois à cinq ans.

Le conseil d'administration a été placé sous la présidence de Simon Talbot.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer