Lac-Mégantic «capitale nord-américaine du triathlon extrême»

Lac-Mégantic veut devenir la «capitale nord-américaine du triathlon extrême».... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Lac-Mégantic veut devenir la «capitale nord-américaine du triathlon extrême». La ville accueillera,  le 9 juillet 2017,  la première édition du Triathlon Xtrême Canada Man/ Woman.

Ce triathlon extrême traversera l'Atlantique pour une compétition en sol nord-américain.

La société québécoise Endurance Aventure organisera l'événement en partenariat avec la Ville de Lac-Mégantic.

Le triathlon extrême est une version suprême du triathlon de type Ironman où les athlètes doivent franchir 226 kilomètres, soit  3,8 km à la nage, 180 km en vélo et 42,2 km (l'équivalent d'un marathon) à la course à pied.

Les mêmes distances s'appliquent pour un triathlon extrême à la différence que les difficultés et les obstacles sont multipliés par 10, note un communiqué de presse. Par exmple, le marathon prend fin au sommet d'une montagne et non pas sur un terrain plat.

Après avoir nagé 3,8 km, enfourché leur vélo sur 180 km, les triathlètes de l'extrême doivent supporter un marathon qui les amène en haute altitude. 

«Les athlètes de la planète auront l'occasion de découvrir  les qualités humaines des Méganticois et découvrir la qualité de l'accueil  et du milieu de vie extraordinaire», explique le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier.   

« La Ville de Lac-Mégantic s'est associée à l'équipe d'Endurance Aventure en raison, entre autres, de leur expertise, leur passion et leur souci de mettre l'humain au coeur du défi.  Les retombées économiques d'un tel événement seront importantes tant à l'échelle locale, régionale que provinciale,» a ajouté M. Cloutier. 

L'événement méganticois s'adressera à un maximum de 100 participants, dont des dizaines d'Européens. 25 équipes de trois triathlètes seront aussi acceptées.

Le 9 juillet 2017, c'est à 4h30 le matin, avant la levée du jour, que les triathlètes se lanceront à l'eau dans le lac Mégantic.

Les participants auront 15 heures pour atteindre le parc du Mont Mégantic et ensuite franchir les derniers 8,5 km jusqu'à l'observatoire du Mont Mégantic en espérant toucher aux étoiles avant minuit. Pour une question de sécurité, les athlètes seront assistés d'un accompagnateur pour les soutenir dans ce dernier droit.

L'ex-olympienne Lyne Bessette sera l'ambassadrice du Triathlon XTrême Canada Man / Woman.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer