Les Méganticois retrouvent la rue Frontenac

Le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, s'est dit ému « comme jamais... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Lac-Mégantic) Le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, s'est dit ému « comme jamais auparavant », au terme de l'inauguration officielle de l'ouverture des rues de son centre-ville, confinées depuis plus de trois ans, inauguration qu'il a effectuée symboliquement sur une bicyclette électrique GeeBee.

Ce qui allait très bien avec l'adoption, par les élus municipaux, d'une philosophie écologique pour la reconstruction de leur centre-ville, traduite par plusieurs certifications obligatoires pour la conception des nouveaux édifices, comme Leeds et Novoclimat, pour ne nommer que ces deux-là.

« C'est pas croyable, émotionnellement, j'aurais de la difficulté à parler davantage et j'aurai une autre émotion quand je verrai les premières automobiles déambuler sur la rue Frontenac. Les citoyens attendaient ça depuis longtemps. Ils ne viendront pas tous aujourd'hui, avec leurs automobiles. Il y en a qui ne pourront pas. Mais je respecte ça. Que chacun le fasse à son rythme ! », a-t-il déclaré.

 À 11 h, des employés municipaux de la voirie ont libéré les rues de leurs cônes de couleur orange. Les autos ont alors commencé lentement à circuler, on aurait dit un brin intimidées à fouler le nouvel asphalte.

« Ça va faire du bien (de pouvoir recommencer à circuler au centre-ville)... C'est une autre étape de franchie! », a-t-on entendu un citoyen s'exprimer, André Charbonnier, en marge de la conférence de presse d'inauguration.

 Les citoyens de Lac-Mégantic pouvaient essayer la nouvelle bicyclette GeeBee électrique.

34 arbres matures

La Ville de Lac-Mégantic a profité de l'événement historique pour annoncer un don important, effectué par deux partenaires majeurs, le Canadien National (CN) et l'Organisme à but non lucratif (OBNL) Arbres Canada.

Ce sont 34 arbres matures qui ont été plantés au centre-ville, 18 érables rouges, 14 tilleuls à petites feuilles, deux pommetiers et deux planches de culture avec des arbrisseaux et des plantes.

« Planter des arbres est un acte symbolique, porteur d'un message fort en faveur de l'environnement. Il cadre parfaitement avec la vision éco-responsable que nous mettons de l'avant à Lac-Mégantic. Nous plantons des arbres dans notre ville pour célébrer la vie, la vie qui continue après les épreuves. Nous plantons des arbres pour l'énergie que ceux-ci procurent. Ce don important nous donne espoir en l'avenir », a confié M. Cloutier. « Merci à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à redonner aux Méganticois leur centre-ville. »

Pour sa part, le président d'Arbres Canada, Michael Rosen, a affirmé que son organisme « a été profondément interpellé par le drame qui a secoué la municipalité, il y a maintenant trois ans. Notre organisme a pour objectif de contribuer au verdissement des milieux urbains et ruraux, il était donc tout à fait naturel pour nous de travailler d'arrache-pied afin d'offrir aux citoyens de Lac-Mégantic un centre-ville sain et vert à nouveau. »

 « Arbres Canada a planté et entretenu 80 millions d'arbres jusqu'à maintenant, en Amérique du Nord, avec son partenaire, le CN, intervenant notamment à la suite des inondations au Saguenay, en juillet 1996, lors de la crise du verglas, en janvier 1998, après les inondations à Calgary, il y a trois ans, et il interviendra à Fort McMurray après les grands feux de l'été dernier », a conclu M. Rosen.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer