Dernier adieu à l'ex-maire Fréchette

Le drapeau de la municipalité était mis en... (La Tribune, Yvan Provencher)

Agrandir

Le drapeau de la municipalité était mis en évidence près des restes de la dépouille du défunt pour souligner sa contribution aux destinées de sa ville.

La Tribune, Yvan Provencher

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yvan Provencher
La Tribune

(Asbestos) Une cérémonie d'adieu à l'ex-maire d'Asbestos Rock Fréchette a eu lieu samedi dans cette municipalité qu'il aimait tant. L'hommage avait été précédé d'une foule nombreuse de parents, d'amis et de citoyens venus offrir leurs sympathies à la famille de M. Fréchette, décédé le 5 octobre dernier à l'âge de 80 ans.

Le diacre Yvon Charland, qui fut un de ses compagnons de travail durant 20 ans au Centre hospitalier d'Asbestos, a présidé la cérémonie. Une de ses nièces, Anouck, a rappelé cet homme rieur, parfois triste, plus sensible et réservé qu'il le paraissait publiquement.

Parmi les citoyens venus lui rendre hommage, soulignons la présence de l'ex-mairesse Louise Moisan-Coulombe qui fut la première femme élue conseillère en 1982 alors que M. Fréchette était maire. La dame allait elle-même accéder à la mairie quelques années plus tard.

« Ma présence a à cette époque modifié la dynamique existante et nécessité quelques ajustements. Rock a appris à mieux me connaître et j'ai senti son respect son appréciation du travail que je réalisais. Cet homme passionné de politique a marqué notre histoire et j'ai été à même d'apprécier son ouverture d'esprit. »

Deux autres ex-maires d'Asbestos, les frères André et Philippe Bachand, ont eu de bons mots pour M. Fréchette. « Outre nos débats politiques mémorables, je me souviendrai de cet homme qui s'était montré quelques années après sa carrière politique, à la fois honoré et surpris de ma demande à l'effet de présider l'organisation du Centenaire d'Asbestos, mandat qu'il a rempli avec grand succès par un travail inlassable », a mentionné André Bachand.

« C'était un homme gentil et dévoué pour ses concitoyens, un ardent défenseur de l'industrie de l'amiante, son implication en ce domaine se doit d'être soulignée », a ajouté Philippe Bachand.

Les ex-conseillers Bruno Bisson et Marcel Brown qui ont siégé avec lui durant 12 ans étaient aussi présents. Ce dernier a rappelé que le maire Fréchette avait du faire face à des situations difficiles d'abord avec l'affaissement de sols aux abords du puits minier en 1975 alors qu'il était conseiller, puis au début des années 80 avec les premières réductions de personnel de la mine Jeffrey, cette fois comme maire.

« Il a fait du bon travail et s'est montré très dévoué envers ses concitoyens. On lui doit d'ailleurs l'existence du Festival des gourmands. »

Une délégation de l'actuel conseil municipal, dirigée par le maire Hugues Grimard, est venue remercier l'ex-maire Fréchette pour sa contribution aux destinées de sa ville. Le drapeau de la municipalité était mis en évidence près des restes de la dépouille du défunt.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer