Main-d'oeuvre immigrante : s'enrichir mutuellement

La campagne de sensibilisation Découvrir pour comprendre met... (La Tribune, Eve Bonin)

Agrandir

La campagne de sensibilisation Découvrir pour comprendre met en lumière le parcours de personnes immigrantes établies dans la MRC de Coaticook. Dans l'ordre habituel, ce sont Iskender Sheard, Dawel Drigi, Marjorie Tyroler et François Thierry Toé.

La Tribune, Eve Bonin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ève Bonin
La Tribune

(Coaticook) La SADC et la MRC de Coaticook ont dévoilé mardi une nouvelle campagne de sensibilisation à l'intégration de la main-d'oeuvre immigrante. Le projet Découvrir pour comprendre prend la forme d'une série d'articles et de capsules informatives, diffusés à la radio et dans les journaux locaux, et mettant en lumière le parcours des personnes immigrantes déjà établies dans la région.

Issue du Comité sur les enjeux de la main d'oeuvre et développé en collaboration avec l'organisme Actions Interculturelles, l'initiative vise à améliorer l'intégration des immigrants dans la communauté, dans le contexte où la région fait face à une pénurie de travailleurs qualifiés. Le taux de chômage est de seulement 4,6 % dans la MRC de Coaticook, comparativement à 6,5 % pour l'ensemble de l'Estrie, ce qui occasionne des besoins de main-d'oeuvre dans plusieurs secteurs.

« Cette conférence de presse ne concerne pas la cause immigrante, c'est Notre cause. On fait ça pour nous, on est une communauté vieillissante en manque de main-d'oeuvre et on a besoin d'immigrants », affirme la porte-parole de la campagne, Marjorie Tyroler.

Originaire du New Jersey et établie au Québec depuis 38 ans, la directrice générale du Centre d'action bénévole de Coaticook estime que la contribution des immigrants est essentielle à la vitalité de la région. « On ne veut pas que nos entreprises déménagent ailleurs, et ça prend la population pour maintenir nos services dans nos villages. Si on veut avoir une communauté vibrante avec un avenir dynamique, ça va prendre des immigrants. »

Selon Joanne Beaudin, directrice générale à la SADC de la région de Coaticook, la campagne est complémentaire à une stratégie d'attraction de la main-d'oeuvre immigrante. « On a consulté d'autres régions qui ont fait cette démarche. Quand la population n'est pas habituée, il y a des étapes à franchir et en raison de différentes expériences vécues, on s'est rendus compte que ce serait bien de sensibiliser. Avec cette campagne, on va attirer des gens, mais on va aussi préparer des gens pour qu'ils puissent bien les accueillir. »

Témoignages d'intégration

Invités à participer à la campagne pour y partager leur parcours d'immigrant, quelques Coaticookois d'origines diverses ont pris la parole pour parler des défis et enjeux de leur intégration. Le directeur général du Musée Beaulne, François Thierry Toé, a expliqué les étapes qui l'ont amené de sa Côte d'Ivoire natale à Coaticook, après des escales en Europe et au Moyen-Orient.

« Il y a toujours des défis, et tout un processus à suivre, qu'on arrive comme réfugié ou comme travailleur qualifié. » Arrivé au Québec pour des raisons professionnelles, il estime que le contexte économique est favorable à l'immigration. « Je crois qu'il y a un potentiel d'intégration plus grand au Québec, même si des fois il y a un décalage entre la volonté des gouvernements et la compréhension de la population. Dans beaucoup de domaines il y a des besoins de main-d'oeuvre, c'est complètement différent en Europe où le chômage est élevé. »

Originaire de la Tunisie et employée de l'entreprise Les Tissus Geo. Sheard, Dawel Drigi a relaté avec humour son intégration à sa nouvelle communauté. « J'ai su que j'étais intégrée quand j'ai réalisé que je soupais à 18 h. On ne soupe pas à 18 h nous! » Après quelques confidences sur sa découverte de la température, de l'environnement et du caractère québécois, elle souligne les avantages de son aventure. « De jour en jour, tu sens que c'est ça ta vie maintenant. Être immigrant, c'est un privilège. Tu te découvres et tu découvres en même temps. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer