Magog: Hamm briguera un 3e mandat en 2017

La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, sollicitera un... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, sollicitera un troisième mandat lors des élections municipales à l'automne 2017.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) La décision de la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, concernant sa participation aux prochaines élections est prise. Après réflexion, elle a décidé de solliciter un troisième mandat.

« Ça fait plusieurs fois qu'on me demande si je vais être candidate aux prochaines élections et j'ai décidé de rendre ma décision publique, confie Mme Hamm. Donc, en effet, je serai à nouveau candidate à la mairie en 2017. »

Bien que sa décision ne surprendra personne, la mairesse de Magog assure avoir mûrement réfléchi à son avenir en politique municipale au cours des derniers mois.

« C'est vrai que j'avais dit que je me limiterais à deux mandats et je continue de penser que certains élus demeurent en poste trop longtemps, ce qui empêche l'arrivée de sang neuf, reconnaît Vicki-May Hamm. Par contre, il y a en ce moment toute une série de grands chantiers, la maison Merry et l'aréna par exemple, que j'aimerais mener à terme. J'ai beaucoup de choses à réaliser encore. »

La mairesse de Magog ajoute également qu'elle demeure passionnée par son travail. « J'ai toujours la flamme », lance-t-elle, en ajoutant que son éventuel troisième mandat devrait malgré tout être le dernier.

Une période difficile

Les derniers mois ont été difficiles pour elle et le conseil municipal. Mais Mme Hamm croit que les problèmes qui ont divisé les élus magogois se trouvent désormais derrière eux.

« Le climat était lourd et les dossiers n'avançaient pas pendant des mois. Mais nous avons un nouveau directeur général et les choses se passent beaucoup mieux maintenant. Je vois ce que ça donne quand tout le monde travaille ensemble et qu'il y a de la complicité : tout fonctionne plus rondement. »

Notons que Claude Marcoux, un ancien directeur général de la Ville de Sherbrooke, a pris la relève d'Armand Comeau au début de l'été dernier. M. Marcoux n'a cependant jamais eu l'intention de diriger la Ville de Magog durant une longue période. Il cédera normalement sa place à un nouveau venu à court terme.

Par ailleurs, Vicki-May Hamm rappelle que Magog ne comptera plus que huit districts électoraux lors des prochaines élections. Cela signifie que la composition du conseil municipal changera assurément une fois le scrutin passé.

« J'espère que nous aurons un bel équilibre entre expérience et sang neuf au conseil après les élections de 2017 », déclare Mme Hamm, qui n'a pas d'adversaire connu pour le moment.

Un trait d'union à son prénom

La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, a décidé d'ajouter un petit quelque chose à son nom. En effet, on retrouve désormais un trait d'union entre les deux parties de son prénom.Mme Hamm affirme qu'elle veut permettre aux gens d'identifier plus facilement son nom et son prénom. « Souvent, les gens m'appelaient Mme May Hamm, note-t-elle. Même des personnes du monde des médias faisaient l'erreur. » Il ne semble pas que la mairesse fera modifier son nom de façon officielle auprès des instances gouvernementales. Toutefois, sur le site internet de la Ville de Magog, le trait d'union est utilisé entre Vicki et May.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer