Une édition « exceptionnelle » de la Flambée des couleurs

Un dimanche « phénoménal » au dire des... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Un dimanche « phénoménal » au dire des organisateurs de la Flambée des couleurs aura permis de surpasser le seuil des 100 000 visiteurs au cours des quatre dernières fins de semaine d'activité.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Que la Flambée des couleurs se poursuive ou non le week-end prochain, ses organisateurs la qualifient déjà « d'exceptionnelle ».

Plus de 100 000 personnes se sont présentées au mont Orford lors des quatre dernières fins de semaine et « un nombre presque record » y était dimanche, malgré les nuages gris qui flottaient au-dessus de l'Estrie.

« Je pense qu'on vient de vivre un moment historique de la Flambée des couleurs tellement il y a eu de monde, s'exclame le coordonnateur de l'événement, Alain Vanden Eynden. Vendredi, on a été surpris par l'achalandage tellement il faisait beau et on était un peu inquiet avec la température qui s'annonçait pour les jours suivants. Malgré tout, il y a eu énormément de monde. Il n'a pas plu samedi et dimanche, on peut parler d'une journée phénoménale. Une bonne flambée, c'est 100 000 personnes et je ne doute pas qu'on va dépasser ce nombre-là. »

En ce long week-end de l'Action de grâce, la majorité des hôtels du secteur affichaient complet, s'est réjoui M. Vanden Eynden.

« On a rempli tous les hébergements. Même les campings de la région étaient pleins... en octobre ! Tout le monde est très heureux ainsi que tous les commerces. Ça fait dix ans que je suis à la tête de cette organisation-là et je suis aux anges », soutient-il.

Même si le mont Orford sera le théâtre de la 9e édition du XTrail samedi prochain, une épreuve de course à pied extrême en sentiers et en montagnes, le directeur général la station de ski, Luc Chapdelaine, n'a pas exclu de prolonger la Flambée une fin de semaine. Une décision sera prise à cet égard mercredi.

« On va essayer de faire les deux. Un peu comme l'an dernier où 65 % des visiteurs sont venus lors du dernier week-end, les couleurs ont tardé à venir cette année et il se pourrait qu'on fasse le choix de continuer si les couleurs demeurent. »

« On va revenir »

Si l'on se fie aux gens rencontrés dimanche, cette décision n'aura que peu d'incidence sur leur présence. Plusieurs se promettaient de remettre les pieds au mont Orford dès le week-end prochain pour profiter des beautés de la nature.

« Nous, c'est certain qu'on revient en fin de semaine. Les arbres ont tout ce qu'ils ont à avoir », mentionne Amélie Guilemette, d'Acton Vale, au terme de sa randonnée en compagnie de son conjoint et ses enfants.

« C'était un peu froid lorsque nous sommes arrivés au sommet, mais c'est tellement beau qu'on va revenir au cours des prochains jours, c'est certain. On va simplement s'acheter une paire de gants avant », mentionne quant à lui Denis Racine, venu de Montréal pour un séjour de quelques jours dans la région.

S'ajoutant aux randonneurs qui montaient la montagne par leurs propres moyens, plusieurs centaines de personnes faisaient la file en continu pour contempler du haut des airs les atours colorés de l'Orford.

« C'est tellement, tellement magnifique. Ça vaut la peine de prendre les chaises. Les couleurs sont somptueuses. On dirait un tapis de velours, mentionne la Sherbrookoise Sonia Daoust. Mes parents sont en visite de Valleyfield et ils m'ont dit que j'avais eu raison de les amener ici. C'est vraiment beau. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer