Traversée du lac Memphrémagog : Cloutier reconnaît l'ampleur du défi

« Plusieurs personnes veulent s'impliquer, mais les gens déchantent... (Archives, La Tribune)

Agrandir

« Plusieurs personnes veulent s'impliquer, mais les gens déchantent quand ils voient l'ampleur de la tâche », affirme Steeve Clouier au sujet du sauvetage de la Traversée internationale du lac Memphrémagog.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Le sauvetage de la Traversée internationale du lac Memphrémagog n'est pas une mince affaire. Désireux de constituer une équipe pour relancer l'événement, le Magogois Steeve Cloutier a abandonné cette idée après avoir constaté que peu de gens sont prêts à déployer les efforts nécessaires à la réalisation de cet objectif.

« Plusieurs personnes veulent s'impliquer, mais les gens déchantent quand ils voient l'ampleur de la tâche, confie M. Cloutier, un spécialiste du marketing. C'est gros, la Traversée du lac Memphrémagog! »

Ces dernières semaines, le Magogois a discuté avec Jean-Guy Gingras et Serge Laurendeau, deux des piliers de l'événement. Il affirme avoir eu des discussions intéressantes avec les deux hommes concernant l'avenir de la Traversée.

« MM. Gingras et Laurendeau ont été très disponibles, affirme Steeve Cloutier. Ils m'ont bien accompagné pendant ma réflexion et ma démarche en vue de recruter des administrateurs. Mais je n'ai pas réussi à former un comité. »

Même s'il n'envisage plus de prendre pas la tête d'une équipe pour sauver l'événement annuel, le Magogois a malgré tout l'intention de se présenter à la rencontre que tiendront les dirigeants de la Traversée mercredi. Toutes les personnes qui souhaiteraient participer au sauvetage de l'événement annuel sont conviées à cette rencontre.

« Je crois encore dans cet événement, souligne M. Cloutier. Je suis prêt à apporter mon aide s'il y a un groupe qui se met en place pour le relancer à court terme. »

D'après lui, il sera primordial toutefois d'innover pour sauver la Traversée. « Il faudrait faire un gros brainstorming pour obtenir des idées nouvelles pouvant permettre de renouveler l'offre d'activités. »

Bélanger intéressé

L'avenir de la Traversée du lac Memphrémagog paraît plus qu'incertain actuellement. Mais tout n'est pas perdu, car l'homme d'affaires Gilles Bélanger, qui a la réputation d'être fort dynamique, a manifesté le désir de faire sa part.

De plus, certains bénévoles qui ont été associés à l'événement dans le passé seraient parés à s'impliquer dans une opération sauvetage bien orchestrée.

Advenant qu'aucun groupe sérieux ne dépose un projet de relance étoffé ces prochaines semaines, tout laisse croire que la Traversée du lac Memphrémagog disparaîtra. L'événement existe depuis plus de 35 ans.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer